Blog auto > Actualités > Audi > À Essen, Audi ressort ses classiques

À Essen, Audi ressort ses classiques

À Essen, Audi ressort ses classiques
31/03/2016

Salon emblématique de la voiture de collection, le Techno Classico d’Essen permet aux constructeurs de ressortir du grenier des concept car oubliés. C’est le cas d'Audi qui y présente notamment les Spyder et Avus de 1991 ainsi qu’une Groupe S qui ne disputa aucune course.

Près de 200 000 visiteurs sont attendus au Techno Classica d’Essen (du 6 au 10 avril). Le rendez-vous européen de la voiture de collection est l’occasion de faire un voyage dans le passé automobile. Voitures de collection, prototypes oubliés et tractations entre collectionneurs sont les ingrédients d’un rendez-vous qui n’a rien à envier à des nombreux salons automobiles.

Ces dernières années, les constructeurs se sont montrés de plus en plus intéressés par les rendez-vous autour de l’automobile classique. La mode des youngtimers y a contribué, de même que l’émergence d’un business considérable. Presque tous les constructeurs ont aujourd’hui un département « Héritage » plus ou moins actif.

Certes, Audi ne figure parmi les constructeurs les plus actifs sur ce registre (la référence est Jaguar). Pour autant, la firme aux anneaux comble son retard à Essen en présentant trois modèles aussi rares qu’oubliés.

L'ancêtre de la R8

Le concept le plus admiré sera certainement l’Avus (Automobile-Verkehrs und Übungs-Straße GmbH ou route de circulation et d’essai automobile, le circuit de 10 km faisant une boucle autour de Berlin). Sa robe d’aluminium fut dévoilée au salon de Tokyo en 1991 et rendait hommage aux Auto Union des années 30 tout en préfigurant les lignes (basses) de la grande berline routière A8 qui voit le jour en 1994.

Autre concept de 1991 (présenté à Francfort celui-ci), le concept Spyder quattro tout orange est l’expression d’un rêve de coupé ultra léger à moteur central. Seulement voilà, si le succès fut au rendez-vous, le passage à un véhicule de série s’annonçait bien trop lourd et peu rentable. Ce n’est qu’en 2007, alors que Audi est devenu un constructeur autrement plus puissant, que la R8 voit le jour.

Le troisième modèle qui attirera l’attention est pourvu d’un aileron démentiel et d’une allure de prototype. L’Audi Groupe S fut présentée dans l’optique du championnat du monde des rallyes 1987. Sauf que la FIA supprima le Groupe S en 1986, obligeant ainsi Audi à remiser son concept aux oubliettes. Jusqu’à aujourd’hui. 

Via Audi


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires