Blog auto > Actualités > BMW > Aux enchères : La BMW 507 de John Surtees

Aux enchères : La BMW 507 de John Surtees

Aux enchères : La BMW 507 de John Surtees
26/03/2018

En marge du Festival of Speed de Goodwood, la vente aux enchères de la maison Bonhams proposera notamment une BMW 507 roadster avec laquelle le champion du monde 1964 de F1, John Surtees, aimait rouler dans les Alpes.

La carrière de John Surtees fut particulièrement originale. En effet, avant de devenir champion du monde de Formule 1 en 1964, avec Ferrari, l’Anglais fut 7 fois champion du monde moto entre 1956 et 1960. A 4 reprises en catégorie 500 cm3, à 3 reprises en catégorie 350 cm3 car oui, à l’époque on pouvait encore cumuler les catégories lors d’une même année. Freddie Spencer l’a également fait en 1985 en cumulant 250 et 500 cm3. Pour autant, la trajectoire d’un pilote moto passant aux catégories auto est plutôt rare. Encore plus lorsqu’il s’agit de gagner.

Comme le raconte Bonhams, les aspirations à 4 roues de John Surtees sont apparues bien avant ses débuts en F1 (en 1960). Nous sommes en 1956 et tandis que John Surtees prépare le Grand Prix d’Allemagne à Hockenheim, il croise dans le paddock Alexander von Falkenhausen au volant d’une BMW Roadster 507. Le coup de foudre (avec l’auto) fut immédiat et le responsable de l’ingénierie de BMW de lui proposer un essai. Forcément concluant. Néanmoins, ce ne fut qu’à l’issue du championnat 1956 de Vitesse Moto que John Surtees fit l’acquisition en 1957 du modèle sous la forme d’une récompense offerte par le comte Domenico Agusta, patron de l’écurie MV Augusta pour laquelle « il grande John » pilotait. Pour la petite histoire, il est raconté que lorsque le comte lui demanda le prix du bolide allemand, il se ravisa et proposa une participation à hauteur de 50% du prix du véhicule. En effet, cette BMW 507 Roadster dans sa livrée Silver Blue, intérieur rouge coutait 3 000£ d’alors. Soit l’équivalent de 79 000€ d’aujourd’hui.

Estimée entre 1,6 et 1,8 million d’euros.

Il est également rapporté que John Surtees aimait particulièrement sillonner les routes des Alpes au volant de sa 507 Roadster. L’occasion de profiter pleinement du V8 devant délivrer jusqu’à 150 chevaux aux roues arrière. Conduite cheveux au vent, moteur à l’arrière et propulsion… Oui la 507 Roadster répond point par point au portrait robot de ce qui nous semble être la recette la parfaite voiture plaisir ! Notez que contrairement au modèle initial, cette 507 Roadster ne dispose pas de 4 freins tambour mais de 4 freins à disque. Cette voiture sera l’une pièce de choix de la vente Bonhams, le 13 juillet, en marge du Festival of Speed de Goodwood. Elle est estimée entre 2 et 2,2 millions de Livres, soit entre 1,6 et 1,8 million d’euros. Il faut dire qu’en plus d’être une voiture « ex de » et d’être en excellent état, seulement 254 BMW 507 Roadster ont vu le jour entre 1955 et 1959.

- Le retour de la 507 Roadster d’Elvis !

Source : Bonhams


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires