Blog auto > Actualités > C'est comment de travailler chez Tesla ?

C'est comment de travailler chez Tesla ?

C'est comment de travailler chez Tesla ?
09/03/2016

S’il y a bien un constructeur qui symbolise l’automobile du futur, c’est bien Tesla ! Le constructeur américain apparait comme une Top Tech Company au même titre que Google, Apple, Facebook ou Amazon. Sauf qu’une étude menée par PayScale démontre que travailler pour Elon Musk est loin d’être idéal.

L’étude de PayScale est parvenue à sonder 33 500 employés de 18 Tech Company. En compagnie des GAFA, Samsung, HP, eBay, Adobe ou Qualcomm se trouve Tesla, seul constructeur automobile qui supporte la comparaison. À travers 9 critères, le constructeur de voiture électriques à vocation autonome subit la comparaison.

Tout le monde a déjà aperçu le cadre de travail des employés de Google et Facebook à Mountain View et Palo Alto dans divers reportages. Pas étonnant de voir ces deux géants apparaitre comme les Tech Company où l’on retrouve les employés les plus jeunes, les plus satisfais, les moins stressés et les mieux payés. À-vrai-dire, l’étude de PayScale chiffre ce qui parait évident.

Univers stressant

Ce qui paraissait moins évident, c’est que travailler pour Elon Musk chez Tesla est loin d’être le paradis. Certes, le fondateur de PayPal a le sens de la provocation et apparait comme un caractériel très exigent. Dans l’étude publiée en début de semaine, il est mentionné que c’est chez Tesla, on paye moins bien en début (environ 80 000$ par an, soit 73 000€) comme en milieu de carrière (118 500$ par an, soit 108 000€). Ces chiffres sont des moyennes.

Au lendemain de la journée internationale de la femme, vous serez ravis d’apprendre que c’est aussi chez Tesla que l’on retrouve le moins de femmes (14 à 20% des effectifs). Pire, Tesla apparait comme l’entreprise où l’on retrouve les employés les plus stressés. C’est également le cas chez Space X, autre Tech Company d’Elon Musk.

Il ressort des commentaires qui accompagnent cette étude que la source principale du stress vient d’une pression trop forte sur des délais de livraison intenables ou presque. Est-ce infernal de travailler pour Elon Musk ? Cela en a tout l’air, même s’il convient de relativiser puisque les salaires moyens sont tout de même bien supérieurs à la moyenne. Si l’environnement est stressant, il apparait néanmoins que les employés de Tesla et de Space X apparaissent dans cette même étude comme ceux qui trouvent le plus de sens à leur travail. Changer le monde ? Le discours enjoué d’Elon Musk est convaincant en interne ! 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires