Blog auto > Actualités > Comme leurs parents

Comme leurs parents

Comme leurs parents
07/11/2016

En commandant à l’IPSOS une enquête sur les habitudes de conduite des 18-25 ans, la Fédération Nationale Ecole des Parents et des Éducateurs (ou FNEPE) et la Fondation Vinci Autoroutes ont mis en évidence l’influence des parents sur l’attitude de leurs enfants au volant.

Des 993 jeunes conducteurs français (de 18 à 25 ans) interrogés entre le 18 et 27 octobre, il apparait que l’influence des parents est plus importe que celle du moniteur d’auto-école. 65% des interrogés concèdent que papa (35%) et maman (30%) sont les personnes à avoir le plus influencé leur conduite d’aujourd’hui par rapport au moniteur d’auto-école (25%). On pourrait néanmoins relativiser ce chiffre et concéder que le moniteur effectue son travail pédagogique sur une période de 20 à 40 heures (si ce n’est plus) en fonction des capacités des candidats vs toute une vie de famille !

Alors oui, cette étude quantifie ce qui paraissait évident. La découverte automobile s’effectue pour la quasi unanimité d’entre nous à l’arrière de la voiture familiale. En observant l’attitude du conducteur. Si le respect du code de la route apparait d’abord secondaire, on ne peut que supposer que nos enfants sont des éponges sur nos attitudes agressives ou calmes au volant. Le fait d’attacher la ceinture immédiatement, d’avoir une conduite lisse, sans freinages brutaux, de délaisser le smartphone… Plus tard, les enfants devenus conducteurs calquent leurs habitudes sur celles connues de la figure d'autorité : Dépassement des limitations de vitesse (59% parfois + 9% souvent vs 72% des parents), conduite après consommation d’alcool (65% vs 69%), feux rouges grillés (23% vs 25%), refus de priorité (50% dans les deux cas).

Peur avec papa au volant ?

Globalement, les 18-25 ans interrogés ont bien noté leurs parents au volant. Une moyenne de 7,8/10 pour papa et de 8,1/10 pour maman. De quoi aller à la rencontre de l’idée d’une confiance accrue avec une femme au volant, d’autant que ces mêmes jeunes reconnaissent dans 29% des cas avoir déjà eu peur avec papa au volant (contre 20% pour maman).

Pour autant, il y a bien un domaine où les jeunes interrogés sont allés au-delà des habitudes transmises par les parents : Le rapport avec le smartphone. Ils sont 47% à concéder l’utiliser au volant contre 30% des parents. Signe aussi d’un prolongement bien plus important du téléphone dans la vie des jeunes que dans celle de leurs parents.

Photo : Renault


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires