Blog auto > Actualités > Difficile de s’enthousiasmer pour le Paris Motor Show ?

Difficile de s’enthousiasmer pour le Paris Motor Show ?

Difficile de s’enthousiasmer pour le Paris Motor Show ?
04/10/2018

Le Mondial de l’Automobile de Paris a changé de nom afin de s’adapter à ce qu’il est devenu : Une biennale où les constructeurs qui ont bien voulu venir cohabitent avec les vélos, les motos et les garagistes.

Des nombreux articles ont illustré le changement d’attitude des constructeurs par rapports aux salons automobiles. Le Mondial de l’Automobile de Paris n’a pas dérogé à la règle et si les constructeurs nationaux sont bien présents, de nombreuses marques étrangères ont fait l’impasse sur cette édition 2018. Les constructeurs sportifs et/ou de luxe sont représentés dans un coin du hall 1 par des garagistes. Seul Ferrari répond présent avec les formidables Monza SP1 et SP2. Ainsi, cette édition 2018 doit faire sans Volkswagen, Opel, Ford, Volvo, Nissan, alfa Romeo, Mazda…

Un changement de nom qui en dit long

Ne dîtes plus Mondial de l’Automobile mais Paris Motor Show. Un anglissime qui n’est pas juste là pour faire joli sur les réseaux sociaux (quoique). En effet, le rendez-vous parisien s’adapte et s’ouvre à toutes les formes de mobilités. De quoi ouvrir la porte en grand à la voiture électrique, certes, mais aussi à la moto et à la bicyclette présente ici ou là. Ainsi les plus grands stands du hall 3 se nomment Yamaha, Kawasaki, Harley Davidson ainsi que les divisions moto de Honda et Suzuki.

Opposition de style entre Renault et Peugeot

Reste que le rendez-vous parisien a son lot de nouveautés. Se faisant face, les stands Renault et Peugeot nous offrent deux visions radicalement opposées sur leur idée de la mobilité du futur. Outre le Kadjar restyllé, la firme au losange nous présente ses concept électriques et autonomes EZ-PRO. Des véhicules aux allures d’utilitaires RATP. Le concept EZ-Ultimo (un taxi autonome de luxe) fait office d’agréable traits d’union. S’agissant de la voiture de monsieur-tout-le-monde, il faudra attendre mars 2019 et le salon de Genève avec l’arrivée de la nouvelle Clio et le lancement d’une gamme hybride.

Chez Peugeot, on espère que le futur ne sera pas ennuyeux comme chez Renault ! Le concept E-Legend aussi beau en vrai qu’en photos tandis que la gamme hybride 508, 508 SW et 3008 HYbrid 4 sont exposés juste à côté. Malin. Chez Citroën, peu de chose à dire hormis la présence du cousin du 3008, le C5 Aircross. C’est chez DS qu’il y a de l’animation avec le concept E-Tense et la nouvelle DS3 Crossback plutôt agréable à l’œil sauf en couleur bi-ton.

Du rêve chez Porsche.

Si le stand Audi fourmille de nouveautés (en plus concept PB18 e-tron), le spectacle se trouve en face. Chez Porsche. Le constructeur de Zuffenhausen y présente un Macan restyllé ainsi qu’un concept 911 Speedster mais aussi (et surtout) 4 modèles historiques : 959, 911 GT1, Carrera GT et 918 Speeder. En gris, c’est encore plus beau !

Mercedes ambitieux, BMW puissant.

Au sein du pavillon 5.2, BMW et Mercedes s’adjugeront toute la gloire en écrasant Jaguar – Land Rover et Tesla. Le bavarois présente à Paris la nouvelle Série 3, la nouvelle Z4 et le X5 hybride xDrive45e iPerformance. Le constructeur de Stuttgart fait feu de tout bois avec l’électrique EQC, les nouveaux GLE, Classe B et AMG GT 43 4Matic+ Coupé 4 portes. Autre stand à visiter (et accessibles sans badge, invitation…), celui de Kia. Notamment pour y voir la Stinger GT ainsi que la nouvelle ProCeed SW.

Exostisme bienvenue

Dans un salon où certains stands font de la peine, il convient de souligner les nouveaux venus comme le chinois GAC Motor et le vietnamien VinFast. Avec GAC, on découvre un SUV très intéressant, le GS5 ainsi qu’un spectaculaire concept Enverge. Comme promis, VinFast se présente avec deux modèles, une berline et un SUV qui gagne à être connus même si une commercialisation prochaine chez nous n’est pas prévu.

Quoi d’autre ?

Au Paris Motor Show, vous aimerez vous balader au pavillon 5.1 consacré à l’expo « les routes mythiques ». Un voyage dans le temps automobile néanmoins bizarrement conclus. Vous aurez de l’intérêt pour le stand Seat, en extérieur. Le géniale Stand Lego, derrière Renault, avec notamment la Chiron échelle 1:1 dont nous avons parlé à la rentrée.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires