Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 100)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 100)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 100)
12/03/2016

Dans les allées du salon de Genève, les rumeurs fourmillent. Comme chaque semaine, nous en sélectionnons trois et les passons dans notre filtre, notre indice de crédibilité. De 1 à 3 pour le vraisemblable.

La relève de l’Antara

Restylé en 2010, l’Antara disparait peu à peu des concessions Opel, signe que le SUV est en fin de carrière. Le SUV de la firme au blitz devrait avoir une descendance comme rapporté par Karl-Thomas Neumann, le patron d’Opel via Auto Plus, mais pas avant la fin de la décennie.

Indice de crédibilité : 3

La fin de la décennie, c’est dans moins de 4 ans ! C’est pourquoi il parait très vraisemblable que Opel présente une nouvelle génération d’Antara qui sera l’aboutissement de l’école de style lancé par le Mokka X. Reste à savoir si le SUV reposera sur le châssis d’une voiture monde assemblée en Russie, au Mexique et en Corée du Sud sous 7 noms comme l’actuelle génération.

Plus de 600 chevaux dans une M5 ?

La prochaine M5 sera-t-elle plus puissante qu’une Lamborghini Huracan ? C’est ce que croit worldcarfans en avançant une cavalerie de 626 chevaux délivrée par le 8 cylindres 4,4 bi-turbo.

Indice de crédibilité : 2-3

Actuellement dans la dernière ligne droite d’essais (à en croire les récents spyshots), la nouvelle M5 devrait nous être présentée d’ici la fin de l’année. Les 626 chevaux annoncés par WCF représentent un gain de 66 équidés par rapport à l’actuelle génération, soit l’équivalent d’une Kia Picanto ! Cela parait beaucoup sauf que la série spéciale M5 30 Jahre de 2014 (300 exemplaires) en propose pour sa part 600. Le pas ne parait dès lors pas insurmontable. Reste à savoir si BMW souhaite banaliser une série anniversaire aussi vite. La course à l’armement dans ce segment suppose que oui.

3 000 postes supprimés chez Volkswagen en Allemagne ?

Procès, démissions et maintenant suppression de postes ? D’après l’agence de presse allemande DPA relayée par le CCFA, Volkswagen songerait à supprimer d’ici la fin 2017 près de 3 000 emplois dans ses bureaux allemands.

Indice de crédibilité : 2

Face à l’empilement des procédures face auxquelles Volkswagen devra faire face dans le monde entier consécutivement à l’affaire du logiciel truqueur sur quelques 11 millions de véhicules, Volkswagen se doit de provisionner un maximum de capitaux. Il en découle un plan d’économie qui affecte l’ensemble des composantes du groupe. La suppression de 3 000 postes parait logique en ce sens. On peut même penser que cela parait assez peu au regard des 592 000 salariés du groupe à travers le monde. Ces suppressions de poste ne concerneraient que les cols blancs et dans le cadre de départs non remplacés et de mutations via formation. Idéalement… 

Les rumeurs de la semaine dernière


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires