Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 102)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 102)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 102)
25/03/2016

De nombreuses rumeurs automobiles ont ponctué la semaine. Comme chaque samedi, nous en sélectionnons trois et les filtrons dans notre indice de crédibilité. De 1 à 3 pour le plus vraisemblable.

100 000 Classe S commandées par Uber ?

Selon la presse allemande qui est relayée par Caradisiac, Mercedes pourrait décrocher un juteux contrat avec la possible commande par Uber de 100 000 Classe S dans le cadre d’un projet de flotte de véhicules autonomes.

Indice de crédibilité : 1-2

Au-bas mot, on parle ici d’une commande de 9 milliards d’euros. Même si cela peut s’étaler sur des années et des dizaines de pays, une telle flotte parait aujourd’hui disproportionnée (même si le chiffre d’affaires d’Uber dans le monde fut d’environ 2 milliards de dollars en 2015) et conditionnée à l’avènement de la voiture autonome (sur lequel il n’y a plus aucun doute) mais qui devra conserver un chauffeur au volant d’après les récentes avancées de la convention de Vienne qui régit le code de la route de nombreux pays.

BMW vise encore plus haut ?

Au sommet des gammes des constructeurs premium, la bataille fait rage ! Voilà pourquoi Mercedes dispose aujourd’hui de la marque Maybach. Pour autant, selon Automotive News, BMW songerait à proposer une gamme plus luxueuse encore avec un nouveau modèle.

Indice de crédibilité : 2

Y a-t-il une place entre une Serie 7 avec toutes les options et une Rolls-Royce ? C’est en effet possible, notamment à partir d’une offre de personnalisation de luxe plus importante encore. Reste à savoir quel pourrait être ce nouveau modèle. Plutôt qu’un X7, nous pencherions davantage pour une Série 9. Une véritable limousine !

Achèteriez-vous une voiture Dyson ?

C'est une histoire pour le moins surprenante qui a été racontée cette semaine par les Anglais de The Guardian. Le quotidien raconte que le fabriquant d’aspirateurs et de ventilateurs Dyson bénéficierait du soutien du gouvernement anglais dans un plan d’investissement de 220 millions d’euros et 500 emplois pour développer une voiture électrique.

Indice de crédibilité : 2

Dyson est-elle une société aux reins suffisamment solides pour passer des aspirateurs et des ventilateurs aux automobile électriques ? La marche peut sembler un peu haute et Dyson devra très certainement en passer par une association avec un constructeur établi. Bien-sûr, d’autres acteurs high-tech investissement le marché automobile. Peut-on pour autant mettre Dyson dans la même catégorie que Google et Apple ?

Les rumeurs de la semaine dernière


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires