Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 137)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 137)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 137)
24/12/2016

Voici la dernière revue des rumeurs de l’année 2016. Comme à chaque fois, elle est accompagnée de notre indice de crédibilité, de 1 à 3 pour le plus vraisemblable.

Pierre Fillon espère le retour de Peugeot au Mans

Peugeot de retour au Mans ? La rumeur prend un nouveau virage avec l'entretien accordé par le président de l’ACO (Pierre Fillon) à France Bleu Maine sur le fait de travailler avec Peugeot et Carlos Tavares.

Indice de crédibilité : 1-2

Pour l’édition 2017, c’est non, non et non ! Pour autant, le WEC a besoin d’un troisième constructeur pour rester attractif. Sauf que la règlementation est gelée pour 3 ans. Le président de l’ACO milite pour qu’après 2020, un seul système de motorisation soit admis (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui). Voilà qui pourrait ouvrir la porte à Peugeot comme à d’autres constructeurs.

Bottas chez Mercedes

Valtteri Bottas sera-t-il le coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes en 2017 ? La toile le pense. Apparemment Felipe Massa rempilerait pour une année chez Williams.

Indice de crédibilité : 2-3

Semble-t-il que c’était la condition sine qua non pour que Bottas file chez Mercedes. Que Williams ait un pilote de l’exercice 2016 afin de quantifier ses progrès en 2017. Cela semble une bonne raison, même si ça casse le souvenir ému des adieux de Massa à Interlagos. Pour autant, l’intéressé n’a encore rien dit ! Dommage aussi pour Pascal Wehrlein qui semblait en pole pour succéder à Nico Rosberg. Mercedes a annoncé ne livrer le nom de son second pilote qu’en janvier. Pourquoi autant de précautions ?

Ségolène Royal veut interdire le diesel

À l’instar des Pays-Bas, de l’Allemagne ou de la Norvège, Ségolène Royale (ministre de l’environnement) souhaite l’interdiction du diesel à l’horizon 2025. Au micro de France Inter, elle a notamment déclaré qu’il « faut préparer l’après-diesel, malgré les résistances ».

Indice de crédibilité : 1

Ségolène Royal peut souhaiter ce qu’elle veut, on ne voit pas comment elle pourrait mettre en place une telle mesure dans les 5 mois qu’il lui reste au 246 boulevard Saint-Germain. On remarque surtout que le diesel est montré du doigt après des années de favoritisme économique et fiscal. Sans aucune distinction entre les mécaniques modernes, très efficientes et les vieux diesel qui sont effectivement très (très) polluants. Tandis que les politiques agitent les bras sans réfléchir, le marché lui se régule (presque) tout seul. La part de marché du diesel en Europe est passée de 51 à 48% en l’espace de 5 ans. Pas convaincu ? À l’échelle de la France, la part de marché du diesel devrait représenter environ 51% des ventes en 2016. Cette part de marché était de 77% en 2008 !

Les rumeurs de la semaine dernière


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires