Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 155)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 155)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 155)
09/09/2017

Comme chaque semaine, nous sélectionnons 3 rumeurs apparues dans les médias et sur le web afin de les filtrer dans notre indice de crédibilité. De 1 à 3 pour le plus vraisemblable. Ce week-end, c’est une spéciale sport automobile !

Porsche de retour en Formule 1 ?

Auprès de motorsport.com, Lutz Meschke (président adjoint du conseil d’administration) a déclaré que Porsche réfléchissait à un retour en Formule 1 si la règlementation évoluait bien vers un moteur V6 biturbo à l'horizon 2021.

Indice de crédibilité : 2

En plus des compétitions constructeurs (comme la Supercup), Porsche ne sera plus engagé qu’en Formule E à partir de 2018 après l’annonce de son retrait du WEC. Si bien que l’on peut considérer que la Formule 1 peut être un tremplin intéressant pour la promotion de ses moteurs hybrides. D’après Lutz Meschke, Porsche ne se voit pas en F1 autrement qu’en tant que motoriste. En espérant que l’expérience soit plus heureuse que la dernière incursion de Porsche en F1. C’était avec Footwork en 1991 avec un V12 fabriqué à la va-vite, peu fiable, pesant trop sur l’arrière et remplacé à l’occasion du Grand Prix de France par un V8 Cosworth. Bilan 6 courses, 0 point et beaucoup de casse. Ne serait-ce que pour faire oublier tout cela, on imagine bien Porsche tenter l’expérience à condition de trouver une écurie de pointe. Une autre question se pose. Celle de la comparaison avec Ferrari sur la discipline reine.

Sébastien Ogier de retour chez Citroën ?

Andreas Mikkelsen ne pilotera plus pour Citroën. Du coup, le constructeur français lui cherche un remplaçant et aurait fait de Sébastien Ogier sa priorité d’après le journal L’Équipe.

Indice de crédibilité : 1-2

Pilote Citroën de 2008 à 2011, Sébastien Ogier n’avait (semble-t-il) pas été approché par Citroën pour son retour en WRC et tant qu’écurie officielle en 2017. Le Français, lui, s'est s’engagé l’hiver dernier avec M-Sport, une écurie privée soutenue par Ford après le retrait de Volkswagen. Face à l’armada d’officielles, il est pourtant en passe de se coiffer d’une cinquième couronne mondiale. En mal de points et de performances, Citroën aurait tout intérêt à profiter du retour d’Ogier dans ses rangs. Pour cela, il faudra lui proposer une voiture compétitive et surtout répondre aux exigences financières d’un pilote qui, du temps de Volkswagen, est entré dans le club des 10 sportifs français les mieux payés (7,6 millions d’euros rien qu’en 2014). C’est là que cela pourrait coincer, le budget de Citroën ne semble pas à ce point extensible.

Et Sébastien Loeb aussi ?

En plus de Sébastien Ogier, Citroën Racing aimerait aussi enrôler Sébastien Loeb en 2018 mais de manière ponctuelle selon Yves Matton, le directeur de la structure, cité par l’AFP.

Indice de crédibilité : 2-3

Grâce à la transversalité offerte par Motorsport, il est tout à fait possible que Sébastien Loeb passe d’une Peugeot WRX à une Citroën WRC. Il l’a d’ailleurs déjà fait fin juillet pour une série de tests sur asphalte. Mais semble-t-il que si Loeb rejoint Citroën Racing en 2018, ce serait de manière ponctuelle, pour seulement 2 ou 3 évènements, le Monte-Carlo en tête ! Il n’y aura donc pas de duel entre Sébastien Ogier et Sébastien Loeb pour le titre mondial en 2018.

Les rumeurs de la semaine dernière


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires