Blog auto > Actualités > Elle court, elle court la rumeur (Semaine 53)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 53)

Elle court, elle court la rumeur (Semaine 53)
28/03/2015

Comme chaque semaine, nous revenons sur trois rumeurs parmi l'actualité automobile. Avec notre indice de crédibilité, nous vous aidons à y voir plus clair. 

Mahindra s’intéresse à Pininfarina

Après avoir racheté la division scooter de Peugeot, l’Indien Mahindra s’intéressait de très près à la Carrozzeria Pininfarina. Un actionnaire important de la société italienne a même confirmé cette rumeur.

Indice de crédibilité : 3

Pininfarina, ce sont quelques unes des plus belles automobiles depuis les années 30. Citons l’Alfa Romeo Giuletta Spider, de nombreuses Ferrari (de la Testarossa à la Enzo en passant par la 458 Italia et la Dino), les Peugeot 404, 205 cabriolet ou encore la Maserati Gran Turismo. Mais aussi la Bluecar de Bolloré… Toujours est-il qu’à l’instar de tous les bureaux de design automobile indépendants, les temps sont durs. Au moins Pininfarina n’a pas disparu contrairement à la plupart de ses concurrents. Cela ne veut pas dire que le carrossier italien est en bonne santé. Est-ce que le rachat par Mahindra permettrait de redonner vie au studio italien ? Oui, mais certainement pas sous la forme actuelle. Pour rappel, les deux sociétés ont déjà collaboré en 2014 sur le concept Halo.

La remplaçante de la Laguna se précise

Évoquée depuis près d’un an, la remplaçante de la Renault Laguna est attendue pour salon de Francfort, l’automne prochain. De nouvelles informations sont parues cette semaine par l’intermédiaire d’Automotive News : Une présentation le 6 juillet (conditionnel), la limitation à un modèle berline et break (donc pas de Coupé) ainsi qu’un nouveau patronyme (confirmation).

Indice de crédibilité : 3

L’agence de presse américaine cite notamment Jérôme Stoll, directeur délégué à la performance de Renault. La remplaçante de la Laguna prendra le rôle et de la Laguna et de la Latitude et devra accompagner le nouvel Espace dans la reconquête du haut de gamme.

Les offres d’emploi se multiplient pour Jeremy Clarkson

Viré par la BBC, l’illustre présentateur de la Top Gear, Jeremy Clarkson, ne devrait pas manquer d’offre d’emploi. Si Jalopnik a dressé une liste des 10 jobs qu’il pourrait faire, une offre concrète est d’ores-et-déjà venue de la chaîne Zvezda qui répond directement à l’armée russe. Mais la rumeur la plus persistante consiste à confier à Jeremy Clarkson les commandes d’un show sur Netflix.

Indice de crédibilité : 2

Selon les sources, il est même indiqué que ses compères Richard Hammond et James May pourraient se joindre à la création d’un show auto semblable à Top Gear. Le journal The Independant rapporte dans ses colonnes que Netflix fournirait un budget conséquent et une total liberté à Clarkson dans la création d’un show automobile. Si Netflix est effectivement intéressé, rien ne dit que Clarkson l’est. Tout juste licencié, Jezza pourrait dans un premier temps considérer de prendre du repos.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires