Blog auto > Actualités > Renault > En attendant la nouvelle Clio

En attendant la nouvelle Clio

En attendant la nouvelle Clio
09/01/2018

La cinquième génération de Renault Clio devrait être présentée d’ici la fin de l’année, certainement à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris en septembre. Et si l’on ne sait pas grand-chose pour l’heure, les suppositions plus ou moins éclairées sont nombreuses.

La Clio, c’est la superstar de Renault. Une voiture encore écoulée à 117 541 exemplaires en France en 2017. Présenté en 2012 comme le symbole de la renaissance du style de Renault par Laurens van den Acker consécutivement au concept DeZir, la quatrième génération de Clio n’a pas raté son rendez-vous avec le grand public. Pour autant, il est déjà l’heure pour la polyvalente française d’ouvrir un nouveau chapitre puisqu’elle est désormais la plus âgée d’un segment où l’on retrouve les nouvelles Fiesta, Polo, C3 et 208.

Qualité perçue en hausse ?

Esthétiquement, la Clio V devrait emprunter quelques éléments du style révélé en 2016 avec le concept TreZor et pourquoi pas au concept Symbioz. Lesquels ? Cela fait partie de l’énigme même s’il se dit que ce serait surtout l’habitacle qui pourrait en profiter afin de traduire une montée en gamme comparable à la concurrence ainsi qu’une meilleure qualité/impression de finition. Techniquement, la base technique sera la plate-forme CMF commune à la nouvelle Micra.

Adieu le diesel ?

La plus grande intrigue à propos de la nouvelle génération de Clio concerne les motorisations. Si les motorisations essence devrait compter un nouveau venu avec le 1,3l TCe développé avec Mercedes, il se murmure que la firme au losange pourrait tout simplement abandonner le diesel. C’est du moins rapporté par les Anglais d’Autoexpress. Cela parait osé tant les volumes de ventes de la Clio sont importants dans les flottes et chez les loueurs. Pour autant, la baisse de popularité du diesel est concrète en France comme en Europe. Si l’on devait miser, on parierait plutôt sur une offre réduite, particulièrement axée autour des sociétés.

Toujours est-il qu’en remisant le diesel, la gamme verra augmenter ses émissions de CO2 à l’heure où les constructeurs préparent le respect de la règle européenne des 95 g/km en moyenne sur la gamme à partir de 2021. Ainsi, le vice-président de Renault Europe (Jean-Christophe Kugler) a confirmé la volonté de Renault de proposer une version hybride que l’on imagine non rechargeable par le biais d’un alterno-démarreur de 48V sur batterie lithium-ion comme on en trouve un peu partout (jusque dans la nouvelle A7 Sportback).

De manière plus folle, il se dit enfin que la nouvelle génération de Clio pourrait bénéficier des premiers pas de Renault en matière de conduite autonome. Une sorte d’autopilot façon Tesla qui permettrait àl’Intelligence Artificielle de gérer la vitesse, la direction et les distances de sécurité sur autoroute tout en engageant le conducteur à garder les mains sur le volant.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires