Blog auto > Actualités > Et si Lamborghini fabriquait une berline ?

Et si Lamborghini fabriquait une berline ?

Et si Lamborghini fabriquait une berline ?
20/11/2018

Au gré des petites phrases et indiscrétions, il semble que Lamborghini travaille sur un quatrième modèle sous la forme d’une grande berline rappelant l’Espada des années 70.

Produite de 1968 à 1978, la Lamborghini Espada se présente sous la forme d’un Coupé 2+2 mué par un puissant V12 de 4 litres offrant jusqu’à 325 chevaux. Ses lignes particulièrement envoutantes en font une voiture qui sort de l’ordinaire. Pourtant, l’Espada (l’ épée, arme du coup de grâce du matador) reste un modèle assez méconnu qui fête cette année ses 50 ans.

Et si le SUV Urus n’était qu’une première étape ?

Avec l’Urus, Lamborghini a concrétisé sa volonté d’élargir sa gamme constituée jusqu’alors de l’Aventador et de la Huracan. À bien y regarder, pourquoi le constructeur italien s’arrêterait en si bon chemin ? S’appuyant sur l’héritage (lointain) des 400 GT 2+2, Jarama, Islero et Espada, le constructeur de Sant’Agata Bolognese pourrait proposer d’ici quelques années une berline. S’agirait-il encore d’un coupé 2+2 ou d’une 4 ou 5 portes ? Avec une quatrième corde à son arc, le constructeur italien pourrait s’approcher du seuil des 10 000 ventes par an. Un seuil de ventes à ne pas dépasser pour Lamborghini (comme ses concurrents Ferrari ou McLaren) puisque se déclencherait automatiquement un processus d’homologations des moteurs, notamment à propos des émissions de CO2, aux USA comme en Europe. Gloups !

Soulignons néanmoins qu’en 2017, Lamborghini a vendu un nombre record de 3 815 modèles. Cependant, l’Urus devrait permettre de doubler ce chiffre comme semble le confirmer les 2 327 Lamborghini vendues lors du premier semestre 2018. L’exercice devrait s’achever autour de 5 400 exemplaires. Un succès provoqué par l’Urus dont 70% des clients sont des nouveaux venus chez Lamborghini.

Du concept Estoque à Stefano Domenicali

L’idée d’un quatrième modèle chez Lamborghini est loin de tomber du ciel. Ces dernières années, le constructeur a positionné des petits cailloux ici ou là afin de nous préparer à cela. Souvenons-nous de l’Estoque de 2008. Un concept qui se présenta sous la forme d’une berline de 5,15 mètres, de 4 places et 560 chevaux. Sans avenir ? Il fut un temps, oui. Moins aujourd’hui. Ce genre de modèle serait une réponse convaincante à la Mercedes AMG GT mais aussi la Porsche Panamera. Dernièrement, c’est Stefano Domenicali qui a plus que relancé la rumeur lors d’un entretien avec Automotive News. L’ancien directeur sportif de la Scuderia Ferrari a admis qu’une GT 2+2 est à l’étude sans pour autant être pressé de la lancer (une fourchette « entre 2025 et 2027 » est précisée), précisant que la combinaison entre la haute performance, le confort et l’espace intérieur est un challenge important pour un constructeur qui ne s’est pas aventuré sur ce segment depuis 40 ans. 

La question de la motorisation est également un sujet central, une solution hybride-rechargeable (dans la lignée de ce qu’il se prépare pour l’Aventador et l’Urus) semble préférée à du 100% électrique comme pourrait laisser penser un transfert de technologies depuis la maison mère, Volkswagen. La firme de Wolfsburg aura néanmoins le dernier mot quant à la mise en production du modèle.

Photos : Lamborghini Media


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires