Blog auto > Actualités > Volkswagen > Faut-il s’offusquer que le candidat Hollande roule en Sharan ?

Faut-il s’offusquer que le candidat Hollande roule en Sharan ?

Faut-il s’offusquer que le candidat Hollande roule en Sharan ?
09/09/2016

Un nouveau venu stationne devant le siège du Parti Socialiste, rue de Solférino à Paris sous l’oeil attentif de trois gendarmes :  Un Volkswagen Sharan qui se retrouve au coeur d’une polémique naissante. Le président François Hollande, futur candidat à sa ré-élection, circulera en voiture allemande !

Dans son édition du mercredi 7 septembre, le Canard Enchainé s’amuse que le Parti Socialiste ait récemment fait l’acquisition d’un Volkswagen Sharan destiné à véhiculer François Hollande dans sa future campagne de ré-élection. Car semble-t-il, François Hollande briguera un second mandat à l’Élysée, peu importe les résultats du premier.

Payé par le PS certainement un peu plus cher que les 44 420€ du prix catalogue pour la version Carat 2,0l TDI 150 BVM6 (on suppose quelques renforts de type vitres blindées, sirène et gyrophare), ce Sharan donne de nouvelles billes aux opposants de tout bord pour critiquer le pouvoir en place et le parti qui le soutien (vaille que vaille).

Pas d’appel d’offre ?

La première critique apportée est de voir le chef de l’État circuler en France dans une voiture qui n’est pas française. Avec ce Sharan, les symboles sont lourds. François Hollande roule (pour les) allemand(s) et non français avec un sens de l’écologie qui fait froid dans le dos, Diesel Gate oblige ! Pour autant, il faut se montrer indulgent envers le chef de l’État qui avait certainement autre-chose à faire que se balader sur les configurateurs en ligne.

Du coup, la critique doit se rabattre sur la direction du Parti Socialiste. Contacté par le Canard Enchainé, un membre du PS indique que le choix du véhicule s’est porté sur le Sharan puisqu’aucun véhicule français ne propose de portes latérales coulissantes. Ce qui est faux. En effet, Peugeot et Citroën proposent respectivement le Traveller ainsi que le SpaceTourer. Deux véhicules aux portes latérales coulissantes français, fabriqués en France. De quoi rester pantois devant un manque flagrant, sinon de culture automobile, de sérieux dans les recherches qui semblent de toute évidence avoir fait l'impasse sur un appel d’offre.

Tempête dans un verre d’eau ?

Au final, on se moque bien de savoir dans quel véhicule le candidat Hollande tentera de se faire ré-élire. S’il décide d’y aller. On parlera volontiers de patriotisme économique, mais j’estime aussi que dans un pays libre, on a le droit de rouler en voiture étrangère si l’on veut. Même si l’on est chef de l’État. D'autant plus que le nouveau Sharan est une excellente voiture !

La seule chose qui me dérange dans cette affaire c’est le manque de sérieux que l’on ressent dans les explications du PS. Portes latérales coulissantes…tout ça, tout ça. Et de se demander si au PS on a géré l’achat de ce véhicule comme on gère les affaires du pays. Non, ne répondez pas !

Mise à jour : D'après Caradisiac, il apparait que ce Sharan est doté du moteur essence TSI de 220 chevaux.  2 200 euros de malus écologique...


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires