Blog auto > Actualités > Citroën > La C-Élysée enfin proposée en France

La C-Élysée enfin proposée en France

La C-Élysée enfin proposée en France
21/03/2016

Imaginée pour la Chine, la Citroën C-Élysée a peu à peu découvert de nouveaux marchés, jusqu’au Portugal et l’Espagne. Désormais, la berline tricorps est commercialisée en France à un tarif attractif, démarrant à 13 450€.

Berline tri-corps forcément considérée comme low-cost, la Citroën C-Élysée débarque en France, Enfin ! pourrait-on dire puisque le modèle a vu le jour en 2012, initialement pour les marchés asiatiques. Il apparait cependant que les modèles low-cost des constructeurs occidentaux attirent attention sur leur marché domestique. La Renault Kwid en est l’exemple récent le plus marquant. Reste à savoir ce que propose cette C-Élysée à partir de 13 450 euros.

Fabriquée à Vigo

Native de l’usine de Vigo (Espagne), la C-Élysée française sera commercialisée chez nous à partir de 13 450 euros. C’est un peu plus de 3 000 euros de plus qu’une Dacia Logan qui n’a pas vraiment le même gabarit ni la même structure de gamme. Un peu plus de 1 000 euros plus chère qu’une Fiat Tipo bien plus comparable.

À ce tarif, le Française bénéficiera de série d’un moteur essence PureTech de 82 chevaux, de la climatisation, des vitres électriques à l’avant, du régulateur / limiteur de vitesse, de la connectivité Bluetooth et USB. Pour des jantes alliage, l’aide au stationnement arrière et les vitres électriques arrière il faudra rajouter au pot. La Tipo a les vitres arrière électriques de série, de même que le volant et le pommeau de levier de vitesse gainés cuir, l’écran tactile avec le système UConnect 5 pouces, 95 chevaux essence et même un volume de coffre un peu plus grand (520 litres pour l’Italienne contre 506 pour la Française). Notez qu’une version diesel BlueHDi de 100 chevaux sera également proposée. Pour autant, l'empattement de 2,62 mètres promet un niveau d'habitabilité (voire de confort) très intéressant.

Commercialisation discrète

Avec la C-Élysée, Citroën répond à une demande low-cost grandissante en France (en complément de la C4 Cactus) et complique la vie de mandataires qui font de l’importation. Pour autant, la carrière française de la C-Élysée se fera en toute discrétion. Pas de communication tandis que peu de concessions devrait la mettre en valeur. Une commercialisation qui devrait s’opérer uniquement sur commande auprès des distributeurs. Pour autant, nous avons envie de prendre la pari : La C-Élysée sera un succès en France !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires