Blog auto > Actualités > La DS 3 modernisée, adieu les chevrons !

La DS 3 modernisée, adieu les chevrons !

La DS 3 modernisée, adieu les chevrons !
20/01/2016

Depuis que DS est devenu un constructeur à part entière, le constructeur accompagne ses nouveautés par un changement de badge afin d'affirmer sa différence avec Citroën. Dans le cas de la nouvelle DS 3, le changement est plus marqué.

Disons le tout de suite, 6 ans après le lancement de la DS 3 qui inaugurait également la relance de la marque DS, on pouvait imaginer un modèle entièrement nouveau. En ce sens, c’est une déception puisque la DS 3 se modernise de manière discrète, 2 ans après son restyllage. Les difficultés de PSA n’y sont pas étrangères. D’ailleurs, est-ce vraiment un problème qu’un modèle ne soit pas renouvelé tous les 5 ans comme l’envisage Volkswagen ? Le fait est que le segment est hyper concurrentiel et que les ventes ne sont pas emballantes. 390 000 DS 3 ont été vendues depuis 2010, pas de quoi fanfaronner.

Le changement, c’est dedans !

En ce qui concerne la plastique, cette nouvelle DS 3 troque la calandre Citroën pour la calandre chromée DS Wings conforme à la gamme depuis un an. De nouvelles teintes de carrosserie et de toit apparaissent pour accompagner la dizaine d’adhésifs décoratifs et les différents types de jantes 15, 16 ou 17 pouces.

La véritable évolution est à l’intérieur avec l’introduction d’un écran tactile multimédia 7 pouces associé au Mirror Screen compatible iOs et Android. Ajoutez la Connect Box (permettant l’appel d’assistance localisé ainsi que l’appel d’urgence localisé), un carnet d’entretien en ligne ainsi que la localisation de la voiture en cas de vol. Plus utile au quotidien, la nouvelle DS 3 adapte l’Active City Brake, l’aide au stationnement avant comme arrière avec caméra de recul et l’aide au démarrage en côte. La DS 3 Cabrio a également droit à ce traitement, DS précise que le toit se rétracte jusqu’à 120 km/h. Visuellement, l’habitacle de la citadine a l’air bien fini. Ce sera à l’occasion du salon de Genève que cette bonne impression sera confirmée (ou pas).

Une DS 3 Performance

En embarquant le bloc 1,6l THP du groupe PSA, la DS 3 Performance se mue en concurrente de la 208 GTi en s’abaissant de 15 mm, en optant pour une double sortie d’échappements et en élargissant ses voies pour contenir des jantes de 18 pouces. 208 chevaux et 300 Nm qui devraient en faire l’un des jouets les plus amusants de l’année ! Pour le reste, la gamme mécanique se veut pléthorique : 82, 110, 130 (nouveauté) et 165 chevaux. Les tarifs débuteront à partir de 15 950€, la commercialisation devrait intervenir d’ici le printemps.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires