Blog auto > Actualités > La faiblesse du rouble nuit aux constructeurs

La faiblesse du rouble nuit aux constructeurs

La faiblesse du rouble nuit aux constructeurs
18/12/2014

Si la baisse du cours du pétrole est une heureuse nouvelle pour nous, le carburant est au plus bas depuis 4 ans, la Russie souffre grandement de cette situation pour ses recettes fiscales. Conjuguez cela avec les sanctions européennes dans le cadre de la crise ukrainienne et les attaques spéculatives sur le rouble, vous obtenez une économie vacillante. À tel point que certains constructeurs ont stoppé leur ventes.

Disons le simplement, le rouble a perdu près de la moitié de sa valeur depuis le début de l’année. Une situation qui nuit évidemment à la balance commerciale russe, coincée entre des recettes pétrolières en chute et des prix toujours plus haut du fait d’un rouble affaibli. La population s’inquiète et l’ombre du défaut de paiement de 1998 plane. Dans un exercice de propagande d’auto persuasion, Vladimir Poutine a tenu à rassurer les Russes ce matin en pointant les responsabilités de « l’empire occidental qui veut freiner les possibilités croissantes de la Russie ».

Audi, GM, Jaguar…

Dans ce contexte, quelques uns de plus importants constructeurs automobiles ont décidé mardi dernier (16 décembre) de suspendre leurs ventes, au moins jusqu’au 19 décembre dans l’espoir de revenir à un niveau plus acceptable de parité entre le rouble d’une part, le dollars et l’euro de l’autre. Du reste les tarifs vont être modifiés. Les groupes concernés sont General Motors, Audi et Jaguar Land Rover. Si BMW n’a pas stoppé ses ventes, Bloomberg rapporte que la faiblesse du rouble couterait 100 à 150 millions d’euros au constructeur allemand pour le seul quatrième trimestre 2014. Qui plus est avec des ventes au mois de novembre se contractant de 17% (BMW + MINI). Quant à Volkswagen et Toyota, les deux constructeurs se déclarent très attentifs à la situation du marché russe tout en refusant pour le moment de stopper les ventes. L’année 2015 s’annonce tendue.

Avec Bloomberg.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires