Blog auto > Actualités > Mercedes-Benz > La folle journée de Bertha Benz

La folle journée de Bertha Benz

La folle journée de Bertha Benz
08/03/2016

Plutôt que souligner l’importance de la femme dans les stratégies commerciales et marketing du secteur automobile, profitons de ce 8 mars (journée internationale de la femme) pour raconter la journée du 5 août 1888 de Bertha Benz. Celle qui a inventé le grand tourisme. Rien que ça.

Née Ringer le 3 mai 1849 à Pforzheim en Allemagne, Bertha Benz était la femme de Carl Benz, co-fondateur de Mercedes-Benz. Soutenant son mari dans le développement la Benz Patent Motorwagen, elle avait fait également le constat délicat du manque de sens marketing de son époux (pardonnez cet anachronisme). En ce début d’été 1888, personne n’était prêt à dépenser de l’argent pour acheter une automobile à moteur à explosion. Jusqu’à ce que Bertha Benz ré-oriente la destinée automobile.

104 kilomètres aller

En ce matin du 5 août 1888, Bertha ne dit rien à Carl. Elle prend juste avec elle ses deux fils ainés. Eugen et Richard, 15 et 14 ans. Le défi parait fou, voire impossible. Rallier Mannheim à Pforzheim et permettre à ses enfants de voir leur grand-mère. Le périple prend toute la journée, mais Bertha Benz parvient à effectuer les 104 kilomètres et arrive chez sa mère au soleil couchant. Mais ce ne fut pas sans mal ! La ligroine nécessaire pour alimenter le moteur n’est disponible qu’en pharmacie...

Elle remplace les freins, elle utilise sa plus longue épingle à cheveux pour nettoyer les tuyaux de carburant qui se retrouvaient encrassés, elle fait appel à un forgeron pour retendre la chaîne faisant office de courroie et emploie sa jarretière pour isoler un fil. C’est par télégramme que Carl Benz apprend la nouvelle au terme d’un périple réalisé à 15 km/h de moyenne.

90 kilomètres retour

Trois jours plus tard, Bertha Benz rentre à Mannheim et rencontre d’autres soucis techniques. Néanmoins, cette épopée intéresse et intrigue beaucoup. Dans les villes, villages et sur les bords des routes, les gens sont remarque cette femme avec ses deux enfants qui circulent en automobile. La publicité réalisée et les notes de Bertha Benz (problèmes rencontrés et suggestions) offrent un immense coup d’accélérateur à la commercialisation des premières automobiles pour une toute nouvelle vocation, née de l’aller-retour entre Mannheim et Pforzheim. Oui, Bertha Benz a créé le grand tourisme ! 

Une route touristique

Décédée en 1944, Bertha Benz a connu la popularité croissante de l’automobile mais aussi deux guerres mondiales. Ce fut bien des années plus tard que son nom fut remis à sa juste place dans les annales de la conquête automobile. Tout d’abord avec la commémoration en 2007 de la route Bertha Benz. En 2008, cette route est reconnue comme route touristique en Allemagne. Face à la pharmacie de Wiesloch, considérée comme la première station-service du monde, se trouve désormais un moment rappelant son épopée. 

Ce périple formant un 8 entre Mannheim et Pforzheim, (à proximité directe de la frontière française) passe aussi par Ladenburg, Heidelberg, Bruchsal, Bretten ou encore Hockenheim et suit des voies romaines, les vignes du Pays-de-Bade et plusieurs routes de moyenne montagne et de Forêt-Noire. Un circuit idéal pour un week-end ensoleillé ! 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires