Blog auto > Actualités > Mercedes-Benz > La Formule 1 de route par Mercedes AMG

La Formule 1 de route par Mercedes AMG

La Formule 1 de route par Mercedes AMG
12/09/2017

Sous le patronyme Project One, Mercedes fête de manière éclatante les 50 ans de sa division sportive : AMG. Résultat ? Une hypercar directement dérivée de la F1.

Non, il ne s’agit pas d’un concept car. Le Mercedes AMG Project One sera produite à 300 exemplaires. Chacun en coûtera 2,5 millions d’euros avant toute forme de personnalisation, les premiers exemplaires sont attendus pour la fin 2018, début 2019 au pire.

Travail d'équipes

Depuis sa création, la Formule 1 n’a eu de cesse de développer et populariser des technologies qui se sont retrouvées dans nos voitures à nous. Les freins à disques, la boîte séquentielle, le moteur Turbo, la suspension active, la récupération de l’énergie cinétique… Avec le Project One, Mercedes AMG applique à la route les technologies de ses monoplaces en faisant appel aux équipes d’AMG à Affalterbach, celles de Mercedes AMG High Performance Powertrains à Brixworth et celles de l’équipe à Brackley. Et c’est Lewis Hamilton qui a présenté la voiture sur scène lors du show Mercedes à Francfort lundi soir.

Le débat des lignes

Avant d’être noyé sous les chiffres, évoquons les lignes de ce nouveau concurrent de la Ferrari LaFerrari, de la McLaren P1 et de la Porsche 918 Spider. De face, le Project One présente des prises d’air béantes tandis que le reste du capot semble uniquement dédié à l’aérodynamique jusqu’à la prise d’air supérieur à la façon d’une Formule 1. Les triples optiques apparaissent comme un clin d’oeil à la nouvelle gamme Mercedes EQ et sont du même goût à l’arrière. De profil, le Project One semble étiré pour mieux défier la résistance de l’air et se plaquer au sol au point de bénéficier d’un aileron longitudinal et de ce qui ressemble bien à une queue longue (long tail) comme inspirée par le concept IAA d’il y a deux ans mais complétée par un becquet mobile. soulignons également l’immense sortie d’échappements ronde. Elle aussi doit rappeler la F1 tandis que l’ensemble est déjà plaqué au sol.

Les portes en élytre laissent découvrir un habitacle rationalisé pour toujours plus de sportivité et chasser les kilos superflus, il s’agit par ailleurs d’une cellule monocoque en carbone faisant partie intégrante du châssis. Deux sièges baquets, deux écrans de 10 pouces, des pédales et un volant regroupant l’ensemble des commandes et qui n’est pas sans rappeler celui d’une F1 actuelle. Où range-t-on ses clés ? Dans un tiroir sous le siège.

Un petit V6 et 4 moteurs électriques

Comme toute hypercar, le Mercedes AMG Project One affole les chronos : 0 à 100 km/h en 2,5 secondes, 0 à 200 km/h en 6 secondes et une vitesse de pointe de 350 km/h. Pour arriver à des telles performances, le Project One dispose d’un arsenal de 1 000 chevaux délivrant par une savante combinaison d’un petit V6 1,6l turbo en association avec 4 moteurs électriques ! Petit mais costaud, ce V6 développé par Mercedes pour la F1 délivre en association à l’un des 4 moteurs électriques jusqu’à 680 chevaux en position centrale arrière. Le deuxième moteur électrique est dévolu au turbo, les deux derniers font tourner les deux roues à l’avant. 1 000 chevaux en transmission intégrale en association avec une boîte automatique à 8 rapports avec un mode manuel grâce aux palettes du volant. Hybride dans toute sa sportivité, le Project One dispose aussi d’un mode tout électrique de 25 kilomètres.

Source : Mercedes AMG


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires