Blog auto > Actualités > La Lincoln Continental ressuscitée, non sans faire des vagues !

La Lincoln Continental ressuscitée, non sans faire des vagues !

La Lincoln Continental ressuscitée, non sans faire des vagues !
02/04/2015

Quel est le point commun entre John Kennedy, Jean-Paul II, Elizabeth Taylor, Frank Sinatra ou encore Elvis Presley ? Tous furent associés à la Lincoln Continental. Un modèle prestigieux, ressuscité par Ford sous la forme d’un concept à l’occasion du salon de New-York. Mais il y a un problème, chez Bentley dénonce un honteux plagiat !

Afin de se mesurer au premium allemand aux États-Unis ainsi qu'en Chine, Ford a décidé de relancer la luxueuse marque Lincoln après un considérable investissement de 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros). Le renouveau de Lincoln a démarré avec la MKC en 2014 (quoique moquée). Le SUV devrait être suivi en 2016 par une dixième génération de Continental. Une saga débutée en 1939 et devenue au fil des décennies la voiture des grands de ce monde, tout du moins d’un point de vue américain. C’est à bord d’une Continental cabriolet qui John Kennedy fut assassiné en 1963 à Dallas. 

Clark Gable comme Elvis Presley en ont possédé une, Lize Taylor s’en fit offrir une par la Warner. C’est à bord du modèle convertible de 1962 que Jean-Paul II se déplaça dans New-York en 1965. C'est aussi pour cela qu’elle fut l’une des voitures les plus chères aux États-Unis.

Objectif haut de gamme

Dixième du nom, la nouvelle Continental entend se positionner face aux berlines allemandes, à Lexus, à Jaguar. Le concept dévoilé sous l’oeil bien veillant de Ford à l’occasion du salon de New-York va en ce sens. Le mélange marine, chrome et argent est magnifique et l’on devine un immense soucis du détail dans l’habitacle. 

Reste à savoir sur quoi repose ce concept et quel est son degré d’avancement. Ford (qui maitrise la communication sur le sujet) précise simplement que c’est un V6 3,0l Ecoboost qui animera le concept. Tout le reste n’est que spéculations. De la plate-forme aux déclinaisons à 4 roues motrices en passant par la version décapotable. 

Une chose est sûre pour le moment, si Lincoln s’attaque aux marques européennes (avec un objectif de vente de 300 000 en 2020), la bataille restera sur les sols américains et chinois (le nombre de concessions y sera plus que doublé cette année, de 11 à 25). Pas de commercialisation en Europe au programme.

Bentley crie au plagiat

Si les éloges autour du concept Continental sont nombreux à New-York, une voix dissonante est apparue sur Facebook en la personne de Luc Donckerwolke. Le directeur du style de Bentley a commenté cette Continental sur la page Facebook de Lincoln ainsi « J’aurais pu appeler ça une Flying Spur Concept. Cette copie n’est pas acceptable ». Tout ça pour une large calandre grillagée et un nom commun (même si la Lincoln a l’ancienneté) ? Rapidement, les propos ont été rapidement effacés.

Avec AFP


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires