Blog auto > Actualités > Audi > La nouvelle A8 redéfinit le style Audi

La nouvelle A8 redéfinit le style Audi

La nouvelle A8 redéfinit le style Audi
12/07/2017

Après des mois de teasing, Audi a dévoilé la nouvelle A8. Pour la quatrième génération de leur vaisseau amiral, les ingénieurs d’Ingolstadt ont repensé de fond en comble leur berline de luxe pour la doter d’un nouveau design distinctif et la préparer à l’émergence de la conduite autonome.

Pour le lancement de sa nouvelle A8, Audi a fait le show à Barcelone. Spectacle laser digne d’un concert de Jean Michel Jarre, maître de cérémonie tout droit sorti de la très populaire série Big Band Theory et sonorités théâtrales étaient de sortie pour nous dévoiler la star du jour. C’est peu dire que nous ne sommes pas déçus.

Avec sa gigantesque calandre, la nouvelle A8 semble faite pour dévorer la route. Avec ce simple élément distinctif, la berline pose la nouvelle identité du design de la marque aux quatre anneaux. Si l’avant semble tout droit sorti des cases d’un comic, les designers Audi sont parvenus à ne pas sombrer dans la caricature kitch pour nous livrer une vision contemporaine de la berline de grand luxe.

Comme ses prédécesseurs, la nouvelle A8 en impose. Ses généreuses dimensions lui confèrent une indiscutable présence alors que sa face avant gourmande fait place aux lignes fluides et musculaires associées à l’élégance sportive et à la sophistication d’une voiture statutaire. Si certains esprits chagrins trouveront ce design quelques peu hautain, nous adhérons complètement à ce parti pris extraverti et néanmoins policé.

Audi a repensé l’intérieur de la A8 pour en faire un véritable lounge haut de gamme à la fois spacieux et suréquipé. L’habitacle gagne en longueur et en hauteur dans ses deux versions tandis que chaque détails ancrent la berline dans le raffinement et le luxe. Les passagers arrière disposent quant à eux potentiellement d’une myriade d’équipements qui vont du siège massant au système d’info-divertissement.

La nouvelle A8, un condensé de technologie

Si le design de la nouvelle A8 est réellement novateur, sa technologie n’est pas en reste. Outre son système hybride léger et de nouvelles suspensions révolutionnaires, A8 se targue d’être la première voiture de série à être développée spécialement pour une conduite hautement automatisée. Une affirmation que les ingénieurs de Tesla ne manqueront pas de contester, mais qui marque toutefois une véritable évolution dans la diffusion des technologies de conduite autonome sur la marché.

Le mode “Traffic jam pilot” permet ainsi à l’intelligence artificielle de prendre les commandes de la voiture lors d’embouteillages sur l’autoroute ou les voies rapides. Actif jusqu’à 60 km/h, ce système autonome de niveau 3 dispense le conducteur de garder ses mains sur le volant et s’active par une simple pression sur un bouton dédié sur la console centrale. Les nouvelles Audi A8 et A8 L viennent également avec l’ensemble des systèmes désormais classiques d’aide à la conduite qui équipent les modèles des constructeurs premium.

Côté motorisations, la nouvelle A8 sera proposée avec deux moteurs V6 Turbo largement retravaillés : le 3.0 TDI et le 3.0 TFSI. Le diesel développe 210 kW et l’essence 250 KW. Deux moteurs V8 seront proposés ultérieurement tout comme la très exclusive version du moteur, le W12 de 6.0 litres. Ces cinq motorisations fonctionnement conjointement avec un alternateur à courroie (BAS) qui est le centre nerveux d’un système électrique de 48 volts. Cette technologie hybride douce permet à la voiture de rouler avec le moteur éteint et de redémarrer tout en douceur. L'effet combiné de ces mesures est de réduire jusqu'à 0,7 litre par 100 km la consommation de carburant de ces moteurs déjà performants.

La nouvelle A8 sera lancée sur le marché allemand à la fin de l’année. La version d’entrée de gamme de l’A8 y sera facturée 90 600 € tandis que le tarif A8 L débutera à 94 100 €.


À propos de l'auteur

Pierre Marie Coupry

Pierre Marie Coupry

Commentaires