Blog auto > Actualités > Kia > La nouvelle Ceed plus consensuelle ?

La nouvelle Ceed plus consensuelle ?

La nouvelle Ceed plus consensuelle ?
16/02/2018

Par la disparition de l’apostrophe, Kia espère rendre plus universelle encore la Ceed. Force est de constater que ce n’est pas la seule chose qui change avec cette troisième génération dévoilée à l’approche du salon de Genève.

A-vrai-dire, on ne savait pas vraiment ce que l’apostrophe venait faire au milieu de l’acronyme pour Community of Europe with European Design. D’après le constructeur sud-coréen, elle disparait afin de rendre la Ceed plus universelle. Pourtant, si le français et l’italien sont friands de ce signe diacritique, on en retrouve aussi dans l’anglais, l’allemand et l’espagnol bien que dans des proportions moindres.

Faut-il voir en la disparition de l’apostrophe le renoncement à présenter une voiture de caractère ? A vous de juger. Toujours est-il cette nouvelle Ceed se place sur le segment très viril de la berline compacte où l’on retrouve la Golf, la 308, la Focus, la Mégane… Il y a des volumes à faire oui mais la bataille s’annonce rude ! Pour autant, Kia ne part pas de zéro. Au cumul des deux premières générations, Kia a déjà vendu 1,28 million de Cee’d sur notre continent ! L’ambition de Kia est ainsi de faire de la Ceed son best-seller.

Un air de famille

Le style de cette nouvelle Ceed est-il plus sage que le modèle précédent ? Ce n’est pas si évident en réalité parce qu’il apparait qu’à l’avant comme à l’arrière, les optiques ont un dessin très emprunté au Stonic. D’où cette impression de déjà-vu. Notez aussi la technologie OLED du plus bel effet aux feux arrière. La sophistication de la désormais emblématique calandre Tiger Noose reste fidèle à sa réputation tandis que les boucliers avant comme arrière ajoutent de la sportivité. Notons enfin la ceinture de caisse assez haute. C’est à la mode sur ce segment. 4,31 mètres de long, 1,80 de large et 1,45 de haut cette Cee’d est un peu plus large (2 cm), un peu moins haute (2 cm) mais aussi longue que le modèle précédent. Sa longueur comme son empattement ne bougent pas.

Si l’on peut parler d’un changement en douceur pour ce qui est de l’extérieur, Kia a considérablement revu l’habitacle avec pour mission d’augmenter la qualité perçue et de s’adapter à la course technologique. L’écran est désormais tactile (de 5 à 8 pouces selon finition) et trône au sommet d’un tableau de bord à l’instrumentation symétrique et visiblement orientée vers le conducteur mais encore trop chargé. Le constructeur sud-coréen fait l’impasse sur un combiné digital tandis que les compteurs restent analogiques avec au milieu un petit écran résumant les infos sur la conduite. Le système audio est fourni par JBL tandis qu’un spot wifi permettra de profiter au mieux d’Apple CarPlay et Android Auto.

Derrière, Kia annonce avoir la meilleure largeur aux épaules (1,41 m), il n’y a pas de révolution avec la place du milieu devant servir à rendre service. Côté coffre, Kia annonce faire mieux que la Golf avec 395 litres de volume. C’est 15 de mieux que la deuxième Cee’d et que l’actuelle Golf. Et si n’est pas une différence démentielle, il est toujours préférable de les avoir que de les rendre !

De 100 à 204 chevaux

Quatre moteurs essence (de 100 à 204 chevaux) et deux diesel (115 et 136 chevaux) seront proposées pour cette troisième génération de Ceed, signe que les constructeurs et le marché convergent durablement vers une domination de l’essence. A propos des nouvelles orientations du marché, Kia annonce qu’une version mild hybrid 48 volts sera disponible sans rien préciser de plus. Et l’hybride rechargeable ou l’électrique ? Tous les scénarios sont envisagés ET travaillés. Des décisions doivent encore être prises.

Reste les technologies et les aides à la conduite. La Ceed inaugure un système de conduite autonome de niveau 2. Comprenez que par la synergie de l’aide au maintien dans la file et du régulateur adaptatif (notamment), la Ceed pourra se débrouiller seule sur autoroute.

Née du coup de crayon d’un Français travaillant en Allemagne, cette Kia fabriquée en Slovaquie semble avoir la bonne recette pour continuer de séduire l’Europe, quitte à sembler un peu plus sage. Si les tarifs ne sont pas encore connus, n’oublions pas l’argument massue concernant l’achat de n’importe quelle Kia : Elle est garantie 7 ans !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires