Blog auto > Actualités > Mercedes-Benz > Le Dalaï-Lama ou ce perturbateur du business chinois de Mercedes

Le Dalaï-Lama ou ce perturbateur du business chinois de Mercedes

Le Dalaï-Lama ou ce perturbateur du business chinois de Mercedes
09/02/2018

La Chine a beau donner l’impression d’être de plus en plus ouverte, il reste des sujets particulièrement glissants. Ainsi, Mercedes a dû s’excuser plus que de raison pour avoir cité le Dalaï-Lama dans une publication sur un réseau social pourtant bloqué dans le pays.

« Regarder une situation sous tous les angles, vous deviendrez plus ouvert », cette phrase digne d’un biscuit chinois (ou fortune cookie) aurait pu être prononcée par Confusius, Esope ou Benjamin Franklin afin d’illustrer une Classe C coupé bizarrement stationnée sur une plage. Sauf qu’il s’agit d’une citation du Dalaï-Lama et dûment signalée comme telle sur une publication de Mercedes sur son compte Instagram, #MondayMotivation. Et si le réseau social est plus que verrouillé en Chine, les réactions chinoises ne se sont pas faites attendre et la firme à l’étoile d’être accusée de soutenir un dangereux personnage, un séparatiste qui considère que le Tibet ne fait pas partie de la Chine. Bien que cumulant plus de 89 000 likes, la publication a été retirée.

Mardi dernier, le web chinois était furieux, bien aidé par des médias locaux qui jetaient de l’huile sur le feu comme le parti communiste dont le Quotidien du Peuple a titré : « Mercedes-Benz, vous êtes un ennemi du peuple chinois ». Le point Godwin est même atteint : « Si une entreprise chante les louanges de Hitler, diffuse de célèbres paroles de Hitler ou bien reprend les discours des séparatistes allemands comme doctrine, comment réagiront les Allemands ? » Oui, le leader bouddhiste est mis au même rang que la barbarie nazie. Le sens de la nuance…

Rétropédalage

Doit-on parler d’une boulette qui dégénère ou d’un véritable incident diplomatique ? Toujours est-il que Mercedes n’a pas trainé pour rétropédaler. Le constructeur allemand a opté pour une stratégie visant à ne pas froisser son premier marché. En effet, 587 868 Mercedes ont été vendues en Chine rien qu’en 2017 (sur les 2,29 millions) en hausse de 25,9% par rapport à 2016 ! Du coup, c’est sur Weibo (sorte de Twitter chinois aux 500 millions d’utilisateurs) que Dieter Zetsche (CEO de Daimler) s’est excusé en compagnie du patron des opérations en Chine, Hubertus Troika. Et les mots sont choisis en présentant de « sincères excuses », regrettant « profondément la peine et la douleur que son erreur a causé par la négligence et la désinvolture infligées au peuple chinois ». « Négligence » et « désinvolture » ? Carrément ?!

Conduite à tenir

Et ce n’est pas tout ! Daimler a confirmé avoir envoyé à l’ambassade de Chine à Berlin ainsi qu’au gouvernement chinois une lettre aux allures de plus plates excuses dont le contenu n’a néanmoins pas été dévoilé. On suppose néanmoins qu’il s’agit de nouvelles excuses, plus ou moins exagérées, en espérant un simple rappel à l’ordre sur la conduite à tenir en Chine vis-à-vis du Tibet mais aussi de Hong-Kong ou de Taïwan. On en oublierait presque que la polémique est née sur Instagram, réseau social verrouillé en Chine. Toujours est-il que l’opinion publique chinoise semble très fâchée. Difficile de dire si cette affaire aura des répercutions sur les ventes (une actu en chassant une autre à la vitesse de la 4G), certainement que Mercedes a néanmoins en tête le boycott des voitures japonaises qui avait, en septembre 2012, vu les ventes de Nissan chuter de 35%. 41% pour Honda et même 49% pour Toyota.

Une déclaration a néanmoins suggéré que l’incident était clos en haut lieu, le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères ayant déclaré que « savoir corriger ses fautes est la première des qualités humaines ». Reste à mesurer les dégâts sur l’image de marque.

Avec AFP, Reuters, le Courrier Internationale, NYTimes et le Financial Times


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires