Blog auto > Actualités > Le paradoxe de la raffinerie de Feyzin

Le paradoxe de la raffinerie de Feyzin

Le paradoxe de la raffinerie de Feyzin
09/12/2016

Pour la première fois, les villes de Lyon et de Villeurbanne connaissent la circulation alternée. Si la mesure a démontré toute la semaine son inefficacité à Paris et en petite couronne, les Lyonnais doivent en plus composer avec un étonnant paradoxe. L’immense panache de fumée noire qu’il se dégage de la raffinerie de Feyzin.

Cette semaine devait être placée sous le signe des festivités à Lyon avec le début de la Fête des Lumières. Mais voilà, que l’épisode de pollution installé sur une bonne partie de la France a contraint les autorités lyonnaises à mettre en place la circulation alternée. À Lyon, mais également à Villeurbanne. Une première.

Si à Paris, le contexte de la circulation alternée est particulièrement frustrant, à Lyon c’est pire encore ! En effet, les capacités des transports en commun sont fortement entravées depuis une semaine par une grève au sein de la TCL, la régie des transports lyonnais. L’alternative Métro et Bus est ainsi lourdement impactée. Pire, alors qu’il y avait un léger mieux jeudi, le mouvement est repartie à la hausse vendredi matin selon Lyon Capitale démontrant un sens aigu des responsabilités.

Un symbole néfaste

Et puis il y a la raffinerie de Feyzin. Alors que les Rhônealpins apprenaient jeudi soir qu’ils expérimenteraient aujourd’hui la circulation alternée, beaucoup ont eu un léger sentiment d’incompréhension face à l’énorme fumée noire qu’il se dégageait de la torchère de la raffinerie de Feyzin, située entre le Rhône et l’autoroute A7. Une flamme d’une dizaine de mètres suivie d’un panache de fumée noire qui serait dû à un incident technique selon Total. Le pétrolier français, propriétaire du site, a expliqué à la presse lyonnaise qu’il ne s’agissait que de la combustion de gaz ne représentant aucun danger toxique pour la population bien que reconnaissant ajouter à la pollution aux particules fines. C’est laid, cela donne une image pitoyable et renvoie aussi à l’idée qu’il n’y a pas que les voitures qui polluent et qu’il s’agirait que TOUT LE MONDE prennent ses responsabilités.

Illustration : @SeleniaMinimoy 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires