Blog auto > Actualités > Citroën > Le petit truc en plus du C5 Aircross

Le petit truc en plus du C5 Aircross

Le petit truc en plus du C5 Aircross
25/05/2018

Dévoilé jeudi au parc de Saint-Cloud (92), la version européenne du C5 Aircross ressemble énormément son homologue chinois qui s’est déjà écoulé à 40 000 exemplaires. Pour autant, la marque aux chevrons a adapté son véhicule aux marchés européens afin d’en faire son « nouveau flagship ».

Peugeot 3008, Opel Grandland X, DS 7 Crossback et à présent Citroën C5 Aircross. La famille des SUV plus ou moins compacts du groupe PSA est au complet. Le dernier arrivé, le Citroën, n’est pour autant pas une totale nouveauté puisqu’il circule depuis plus d’un an en Chine. Avec un succès certain.

Horizontal et digital

Long de 4,50 mètres, haut de 1,84, large de 1,67 et pourvu d’une garde au sol de 23 centimètres, le Citroën C5 Aircross est un peu plus imposant que son homologue de chez Peugeot. Il est aussi près de 13 centimètres plus long que le C4 Spacetourer. Pour autant, il conserve bien le style de la marque aux chevrons en vigueur. On aime la verticalité de ses lignes, de ses optiques et même les discrets airbumps des bas de caisse. Les barres de toit sont un autre hommage au Cactus. 

Visuellement, c’est une réussite entre l’esprit plutôt fun inculqué par Citroën depuis quelques années et la volonté manifeste de proposer un produit assez haut de gamme. Un sentiment confirmé à bord. La planche fait dans l’horizontalité et la qualité tout en ajoutant ce qu’il faut de lignes verticales pour offrir la profondeur nécessaire à l’impression d’espace et de confort. Soulignons l’écran tactile 8 pouces mais aussi l’instrumentation totalement digitale (écran TFT de 12,3 pouces) derrière le volant.

Un SUV qui doit convaincre les derniers adorateurs du monospace.

La grande différence avec ce C5 Aircross européen par rapport à son homologue chinois (et même la concurrence européenne) se situe à l’arrière. En effet, là où l’on trouve d’ordinaire une banquette où le passager du milieu doit faire comme il peut, Citroën a mis trois vrais sièges et aux mensuration identiques. Mieux encore, ils sont coulissants et escamotables afin d’offrir un plancher plat. L’idée est de séduire les propriétaires de monospace habitués à ce type de configuration. Ces derniers seront d’ailleurs également emballés par les 530 litres de volume de coffre initial pouvant croître jusqu’à 720 litres selon le positionnement des sièges arrière et jusqu’à 1 630 litres une fois le tout rabattu.

High-tech et confortable

Outre l’instrumentation digitale, le nouveau C5 Aircross dispose de la bagatelle de 20 aides à la conduite. La plus spectaculaire est à n’en pas douter le Highway Driver Assist où la conduite autonome de niveau 2 : Correction de la trajectoire pour rester dans la file en plus de la vitesse adaptative (accélérateur et frein) sur autoroute. La plus utile reste la suspension à butées hydrauliques en plus des sièges Advanced Comfort rappelant qu’une Citroën doit avant tout être confortable !

L’offre mécanique n’a pas encore été formellement détaillée. Elle le sera d’ici le lancement du modèle fin 2018, vraisemblablement à l’occasion du Mondial de l’Auto (de même que les tarifs). Néanmoins, les blocs essence et diesel couvriront une fourchette allant de 130 à 180 chevaux tandis que la transmission manuelle à 6 rapports devrait faire de la résistance face à l’EAT8. Soulignons enfin qu’une version hybride rechargeable est annoncée pour 2019. Rien de moins que 300 chevaux sont évoqués en plus d’un mode tout électrique pouvant atteindre les 60 km d’autonomie.

Source : Citroën.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires