Blog auto > Actualités > Le super malus écologique à 10 000 euros en 2017 ?

Le super malus écologique à 10 000 euros en 2017 ?

Le super malus écologique à 10 000 euros en 2017 ?
20/09/2016

8 000 € de plus sur la facture parce que la voiture émet davantage que 201 grammes de CO2 du kilomètre pouvait déjà paraitre salé. Et bien au 1er janvier 2017, le malus maximal pourrait bien monter à 10 000 € !

À première vue, on n’a pas forcément envie de plaindre les personnes (et les sociétés) qui auront les moyens de s’acheter des voitures dont les émissions de CO2 dépasseront les 191 grammes du kilomètre selon le barème du bonus-malus écologique (notez au passage la baisse du seuil de la taxation maximale qui passe de 201 à 191 g/km). Sans trop de surprise, les modèles montrés du doigt sont ultra luxueux et/ou sportifs. Et certainement que dans un bureau de Bercy on a considéré que si on pouvait mettre 117 400€ dans un Range Rover V8 (au bas mot), on n’est plus à ça près.

Au 1er janvier 2017, selon le journal Les Échos, ce super malus passera de 8 000 à 10 000€. Au moins le super-bonus est maintenu à 10 000€ (en réalité un bonus électrique de 6 300€ + une prime de conversation pour un véhicule à la casse de 3 700€).

Le système bonus-malus est devenu bénéficiaire

Si l’idée de départ (lancée en 2008) était d’aider les Français à se diriger vers les véhicules les moins polluants en sanctionnant ceux qui ne voulaient pas jouer le jeu, le système bonus-malus tend, année après année, à sanctionner des véhicules qui s’adressent aux personnes (et sociétés) à très gros budgets en dépit, chez ces constructeurs aussi, d’immenses efforts pour moins polluer. On jurerait un nouvel impôt sur la fortune, une taxe déguisée sur les frais de représentation ;-) Et puis, ce n’est pas comme si le système était devenu à présent rentable. Très rentable même. 141 millions d’euros d’excédent en 2014. 100 millions d’euros en 2015. Certes, entre 2008 et 2013, le système a creusé un déficit de 1,5 milliard d’euros.

Comme chaque année, le niveau de malus sera abaissé. Le premier palier devrait passer de 131 à 127 g/km et occasionner un malus de 50€. Pour l’instant rien n’est confirmé par Bercy, l'ensemble devrait être confirmé à l'occasion du débat sur la loi de finances 2017. Mais l’on serait surpris que le système soit assoupli… Au moins d'occasion, la question du bonus-malus ne se pose pas...

Source : Les Échos


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires