Blog auto > Actualités > Le V12 Lamborghini vivra !

Le V12 Lamborghini vivra !

Le V12 Lamborghini vivra !
27/07/2016

En poste depuis quelques mois à la tête de Lamborghini, Stefano Domenicali assure que le V12 a encore de beaux jours devant lui.

Avec deux modèles au catalogue (Aventador et Huracan) en attendant l’éventuel SUV, Lamborghini se doit de choyer sa clientèle. Faut-il pour autant dire exactement ce qu’elle a envie d’entendre, quitte à jouer du pipeau ? C’est l’idée qu’il ressort des propos de Stefano Domenicali à Autocar lorsqu’il déclare ceci : « Bien-sûr, nous avons besoin de comprendre comment le marché évolue en termes d’émissions et de législation, mais je ne vois pas de problème… à court terme, il y aura toujours beaucoup de développement au sujet du V12 ». Comprenez qu’en dépit des législations et des normes anti-pollutions toujours plus importantes (mais aussi des dérogations dont bénéficient des constructeurs comme Lamborghini), il n’y a pas matière à envisager l’abandon du V12. Vraiment ?

Pas de downsizing pour Lamborghini ?

Les propos de Domenicali sont tenus alors que le facelift de l’Aventador est attendue pour l’année prochaine. Semble-t-il que le carnet de commandes est déjà ouvert. Pour autant, le V12 6,5l de 700 chevaux a-t-il vocation à perdurer ? Pas si sûr aux regard des normes, mais aussi sur quoi travaille la concurrence. Nul doute que la firme de Sant’Agata Bolognese planche sur des alternatives hybrides, électriques mais aussi tout simplement plus légères. Pesant tout de même 235 kg, ce moteur (plutôt léger au regard de l’Histoire) pourrait s’alléger. Carbuzz croit en effet savoir que le constructeur italien envisager d’alléger son bloc à l’aide de la fibre de carbone. Un matériau ultra résistant que l’on retrouve déjà dans les châssis, les carrosseries et les cellules de survie de nombreux modèles mais est-il adapté aux charges de travail d’un moteur de 700 chevaux ? Dans quelle mesure ? En cas de succès, Lamborghini parviendrait à détourner le downsizing ambiant avec un moteur bien plus léger, nécessitant moins de carburant et générant donc moins de pollution*. La réponse à cette question pourrait intervenir à l’horizon 2020-2021.

* En l’état, la LP 700-4 est homologuée pour rejeter 370 g/km de CO2 et consommer en cycle mixte 10,7l100 km.

Éloge de la rigueur décontractée : Stephan Winkelmann


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires