Blog auto > Actualités > Les cyclistes enfin sanctionnés ?

Les cyclistes enfin sanctionnés ?

Les cyclistes enfin sanctionnés ?
08/12/2014

Lors d’une récente réunion du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), il a été avancé la possibilité de plus largement sanctionner les infractions des cyclistes, comme c’est le cas à Strasbourg.

Les chiffres de la sécurité routière devraient repartir à la hausse pour l’année 2014 par rapport à 2013. Mais dès l’année dernière, les cyclistes étaient l’une des rares catégories dont la mortalité avait augmenté. +6%, soit 147 décès (sur un total de 3 250). Si l’on ajoute le récent sondage où une proportion conséquente de cyclistes reconnait faire abstraction du code de la route, il n’est pas étonnant de voir le CNSR recommander « la minoration des amendes pour les deux-roues non motorisés ». Comprenez que pour un feu brulé, un cycliste recevrait un PV de 45 euros, là où un motard s’acquitte aujourd’hui d’un PV de 90 euros (en plus de la perte de 4 points).

À Strasbourg, ça marche

Bien-sûr, les cyclistes sont les usagers les plus fragiles, mais certains n’en tiennent pas compte. Feu brûlé, sens interdit, refus de priorité, passage sur le trottoir quand cela est arrangeant… Certains cyclistes font ce qu’ils veulent là où un motard ou, pire, un automobiliste devrait rendre son permis de conduire dans la journée. Les cyclistes ne sont pas à l’abris d’un accident avec une voiture, un camion, un bus… ou un piéton. À Strasbourg, la mairie a mis en place le contrôle et la sanction des cyclistes indélicats avec le code de la route par un PV de 45 euros. Des amendes minorées mais qui ont l’immense mérite d’exister. Officiellement, le nombre d’accident de vélo a baissé de 38% sur un an. Efficace.

Le tourne à droite en place depuis 2010

Certaines villes ont mis en place diverses législations permettant aux cyclistes de faire abstraction des feux rouges, sous certaines conditions. En 2010, le « Code de la Rue » adapté de pays comme le Danemark ou les Pays-Bas, a mis en place le tourne à droite pour les cyclistes, leur permettant de tourner à droite à l’intersection où est situé le feu rouge. Ils n’ont cependant pas la priorité et l’intersection doit être marquée par un panneau spécifique.

Question d’égalité devant la loi

Les usagers ne sont pas d’accord, du moins leurs représentants. Dans Le Parisien du lundi 8 décembre, la présidente de la fédération française des usagers de la bicyclette, Geneviève Laferrère, s’emporte : « Comme si les cyclistes étaient les pires dangers, les pires criminels de la ville… Les cyclistes font courir moins de danger aux autres et on n’a jamais vu un vélo tuer un automobiliste ». Une réaction caricaturale. Pourtant cela parait logique que pour une même infraction, deux usagers soient (pareillement) sanctionnés. Le moyen de transport ne devrait être considéré comme accessoire. Est-ce votre avis ?


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires