Blog auto > Actualités > Les petites incohérences de la journée sans voiture de Paris

Les petites incohérences de la journée sans voiture de Paris

Les petites incohérences de la journée sans voiture de Paris
11/09/2018

Pour la quatrième année consécutive, Paris sera presque sans voiture dimanche 16 septembre. Plutôt que froidement énoncer le dispositif, intéressons-nous à certaines réponses étonnantes de la FAQ, la Foire Aux Questions, du site de la mairie de Paris.

Dimanche 16 septembre, de 11 à 18 heures, Paris est censée être rendue aux Parisiens. Comprenez que la circulation motorisée (à 2 ou 4 roues) y sera interdite dans l’ensemble de la capitale. Certaines zones touristiques seront même pourvues d’un « barriérage renforcé ». Notez que le boulevard périphérique n’est pas concerné. Néanmoins, les forces de l’ordre seront présentes à chaque sorties (113 barrages filtrants autour de la capitale).

Fonctionnaires ? Oui vous pouvez venir travailler en voiture !

Sur le site paris.fr, une Foire Aux Questions tente de répondre de la manière la plus complète aux interrogations des Franciliens. On y apprend ainsi qu’une personne travaillant en horaires décalés sans offre de transports en commun disponible devra se débrouiller pour se rendre au /rentrer du travail : « Il n’est pas prévu de dérogation ». L’internaute se voit renvoyé quelques lignes après aux transports au commun ou services de taxi/VTC (hors zone centrale). Par contre, à la question : « Je travaille pour un service public (RATP, hôpital…) puis-je venir en voiture ? » La réponse est : « Oui, sur présentation d’un justificatif ». Même si je travaille à la médiathèque Marguerite Duras ? Idem pour les personnes handicapées. Pourquoi une telle différence de traitement ? La lutte contre le bruit, la pollution et la question de rendre l’espace public aux mobilités douces s’arrêtent-t-elles aux questions des statuts ?

Le 16 septembre, c’est aussi la journée européenne du patrimoine.

Le paradoxe de cette journée sans voiture, c’est qu’elle se déroule à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Sachez que si la visite d’un monument vous intéresse, il vous faudra compter sur vos pieds, les transports en commun ou les taxis/VTC, logique. Idem si vous travaillez dans l’un des lieux ouverts au public. Enfin, s’il s’agit d’un moment géré de manière privée car si vous êtes fonctionnaire vous pourrez venir en voiture. Normal 

Si l'envie vous prenez de tout même circuler dans Paris sans dérogation (ni indulgence des forces de l'ordre), vous encourez une contravention de 35 euros (minorée à 22 et majorée à 75).

Source : paris.fr


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires