Blog auto > Actualités > L’incroyable histoire de James Robertson

L’incroyable histoire de James Robertson

L’incroyable histoire de James Robertson
06/02/2015

C’est une histoire comme seule l’Amérique peut en produire. À 56 ans, James Robertson parcourt tous les jours 33 kilomètres à pied pour aller travailler dans la banlieue de Detroit et revenir. Le récit de son histoire a ému le pays au point qu’un jeune de 19 ans a organisé une cagnotte sur internet afin qu’il puisse s’offrir une voiture. L’élan de générosité a été immense. Des 5 000$ espérés, la cagnotte affiche aujourd’hui plus de 300 000$.

Les symboles de la crise financière de 2008 sont nombreux dans cette histoire. Nous sommes à Detroit, ville déclarée en faillite en 2013 avec une dette de 18 milliards de dollars, qui connait une montée de pauvreté jamais vue depuis près d’un siècle dans la première puissance économique du monde. Des kilomètres carrés entiers de terrains désaffectés, des services publics quasi inexistants, une forte criminalité… Et si Detroit n’est officiellement plus en faillite depuis décembre dernier, c’est dans ce monde que vit James Robertson. À 56 ans, cet homme parcours quotidiennement à pied 33 kilomètres, 5 fois par semaine, pour aller au travail et en revenir (13 km le matin et 20 le soir). Tout ça pour 10,55$ de l’heure.

Un symbole de l’Amérique à 2 vitesses

James Robertson avait une voiture il y a 10 ans. Il n’a cependant jamais pu la réparer et l’assurer faute de moyens. Dans le récit fait par Detroit Free Press la semaine dernière, il indique vivre très modestement. Pas d’internet, pas de smartphone et pas toujours de l’électricité. Un récit émouvant pour des nombreux américains et des commentaires : « Mais pourquoi personne n’aide cet homme à avoir une voiture ? » Notamment Evan Leedy de 19 ans, un étudiant qui lança une cagnotte en ligne via un site de crowdfounding.

Plus de 300 000$ récoltés

Lancée le 1er février sur le site gofundme, la cagnotte d’Evan Leedy devait initialement récolter 5 000$. Objectif atteint en si peu de temps que le jeune l’augmenta à 25 000$. Ce matin, la cagnotte affichait 305 940$ au cumul de 11 726 dons. Un tel succès s’explique par le fait qu’Evan Leedy a partagé sa cagnotte sur la page Facebook de Detroit Free Press. « La magie des réseaux sociaux a fait le reste » a-t-il déclaré depuis. Et l’intéressé ? Il s’est forcément déclaré ému par un tel élan de générosité bien que ne comprenant pas vraiment ce qu’il lui arrivait « Voilà comment sont les gens ici à Detroit. On dit que Los Angeles est la cité des anges. C’est faux, Detroit est la vraie cité des anges ».


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires