Blog auto > Actualités > Mercedes-Benz > Nouveau Mercedes Classe G : Entre modernité et authenticité

Nouveau Mercedes Classe G : Entre modernité et authenticité

Nouveau Mercedes Classe G : Entre modernité et authenticité
15/01/2018

A l’occasion du salon de Détroit, Mercedes a enfin dévoilé le nouveau Classe G. Largement modernisé, le 4x4 à l’étoile préserve son authenticité.

Emblématique, hors-norme, authentique… on ne manque pas de qualificatifs pour évoquer le Mercedes Classe G. Le vénérable 4x4 à l’étoile reste un symbole de la conquête automobile pour tous les chemins possibles et imaginables. Depuis 1979, le Classe G a conjointement souffert de la prise de conscience écologique tout en devenant un véritable produit de luxe, grâce aussi à sa version plus compacte.

Nouvelle identité visuelle

Toujours produit en collaboration avec Magna Steyr (la production reste d’ailleurs dans l’usine autrichienne de Graz), ce nouveau Classe G se présente sous des traits singulièrement modernisés. Soulignons la relative douceur de la face avant grâce à des étonnantes bagues lumineuses autour de phares ronds et une nouvelle calandre peut-être moins imposante. A l’arrière, l’horizontalité des feux donnent l’impression de s’adapter vaille que vaille à l’école de style en vigueur chez Mercedes tout en représentant une prise de risque stylistique.

Pour le reste, Mercedes fait évidemment plus grand, plus fort et plus léger. La nouvelle plate-forme permet au Classe G de s’allonger de 53 millimètres et surtout d’être 121 millimètres plus large ! De quoi en faire un véhicule toujours moins adapté à la ville mais bien plus confortable pour l’ensemble des passagers avec pas moins de 15 centimètres d’espace en plus pour les jambes à l’arrière. Et que dire de l’habitacle, largement modernisé et même high-tech !

En mêlant alliages d’acier à haute résistance pour le châssis et aluminium pour les portes, ailes et le capot, Le Classe G s’offre une cure de minceur d’ « environ 170 kg » dixit le constructeur. Ce n’est pas rien même si l’on pouvait s’attendre à davantage.

Un 4x4 qui se pilote

Avec une suspension indépendante à l’avant et une assistance électronique partielle à la direction, le Classe G se modernise tout en promettant de demeurer un 4x4 qui se pilote. En ce sens, la garde au sol est augmentée. Mercedes assure que la tenue de route est améliorée, de même que l’agilité tout-terrain. Pour autant, le pilote devra toujours jongler avec une boîte de transfert (2 démultiplications) et trois blocages de différentiels. Pour l’heure, Mercedes présente uniquement le G500 fort du V8 4,0l Biturbo développant pour l’occasion jusqu’à 422 chevaux (et 610 Nm) associé à une boîte automatique à 9 rapports.

Nul doute que Mercedes profitera du salon de Genève pour étoffer son offre, notamment avec ses nouveaux 6 cylindres en ligne. Un premier tarif est connu, le G500 sera proposé courant 2018 en Allemagne à partir de 107 040 euros.

Source : Mercedes


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires