Blog auto > Actualités > Audi > Nouvelle A7 Sportback : Originalité modernisée

Nouvelle A7 Sportback : Originalité modernisée

Nouvelle A7 Sportback : Originalité modernisée
20/10/2017

Lancée en 2010, la première génération d’Audi A7 Sportback a surpris par le mélange des genres proposé. À l’heure de présenter la seconde génération, la défi pour la marque aux 4 anneaux était de conserver cette originalité tout en la modernisant.

Pourquoi parle-t-on de l’A7 Sportback comme d’une voiture qui mélange les genres ? Qui fait preuve d’originalité ? Parce qu’il s’agit d’un coupé 5 portes. Une expression bien paradoxale. Et pourtant. Tout est dans la ligne de toit fuyante finissant sur la bout du hayon dans le plus pure style fastback, Les lignes sont modernisées dans un style toujours plus dynamique, ses optiques sont toujours plus étroits (ceux à l’arrière de rejoignent façon A8 quoique de manière plus sportive) tandis que les passages de roue sont tels que l’on peut chausser du 21 pouces. L’union de ce dynamisme et de cette élégance nous offre une GT de tout premier ordre longue de 4,96 mètres, large de 1,91 m et haute de 1,42 m.

Chasse à l’acné

Quoique moderne pour son époque, l’A7 Sportback souffrait néanmoins d’une profusion de commandes et boutons autour du volant. Pour cette nouvelle génération, la chasse aux boutons a été systématique. Dans un écrin d’aluminium et du cuir, trois écrans regroupent la quasi totalité des commandes : Si le Virtual Cockpit était évident, il est désormais complété par deux écrans. L’un MMI Navigation plus regroupant l'ensemble du multimédia, l’autre associant la commande digitale MMI (et la commande vocale optionnelle) destinée aux réglages de confort (400 paramètres !). Le tout est plus que jamais géométrique.

Ajoutons qu’il y a aussi une fonction pilote automatique Audi AI permettant notamment de gérer le stationnement à distance. Nous y reviendrons prochainement.

En attendant le mois de mars

Pour l’heure, une seule version de cette nouvelle Audi A7 Sportback est connue. Il s’agit de la 55 TFSI (selon la nouvelle nomenclature) muée par un V6 3,0l turbo essence offrant jusqu’à 340 chevaux et 500 Nm de couple en association avec la transmission intégrale quattro ainsi que la boîte automatique S Tronic à 7 rapports. Côté chiffres, le constructeur aux 4 anneaux annonce un 0 à 100 km/h en 5,3 secondes ainsi qu’un cycle NEDC à 6,8l/100 km. Un niveau de consommation officiel assez bas qui s’explique notamment par une hybridation légère (MHEV) qui sera déclinée sur toute la gamme. Concrètement, il s’agit d’un système électrique primaire de 48 volts qui se présente sous la forme d’un alterno-démarreur sur batterie lithium-ion permettant, entre 55 et 160 km/h, d’avancer en roue libre, moteur coupé. L’alterno-démarreur permet le redémarrage en douceur si nécessaire. Audi annonce une réduction de la consommation de 0,7l100 km en conditions réelles.

Par ailleurs, le système start-stop évolue en permettant, grâce à la caméra frontale, le redémarrage préventif lorsqu’un véhicule situé devant se met à avancer.

Présentée à la presse jeudi soir, l’A7 Sportback sera visible par le grand public lors du salon de Los Angeles. Audi devrait alors y détailler les motorisations 4 et 6 cylindres essence et diesel qui compléteront la gamme. Pour l’heure seul le tarif allemand est connu : À partir de 67 800€ pour la 55 TFSI. La commercialisation est attendue pour le mois de mars 2018.

Source : Audi


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires