Blog auto > Actualités > Opel > Opel dévoile la nouvelle Insignia Grand Sport

Opel dévoile la nouvelle Insignia Grand Sport

Opel dévoile la nouvelle Insignia Grand Sport
07/12/2016

Près de 9 ans après la première génération, l’Insignia fait peau neuve avec une appellation Grand Sport alléchante et très haut de gamme. Présentation.

Qu’il semble loin le temps de la Vectra. La vénérable et populaire berline au blitz. Avec l’Insignia, Opel souhaitait une montée en gamme. C’est d’autant plus criant avec cette nouvelle génération qui devrait être physiquement dévoilée en mars prochain, à l’occasion du salon de Genève. Le rendez-vous de l’automobile sinon luxueuse au moins premium.

Plus grande, plus légère…

Plus de 900 000 exemplaires de la première génération d’Insignia ont trouvé preneur en un peu moins de 9 ans de carrière. Un succès tout à fait estimable, qu’Opel entend non seulement renouveler mais aussi dépasser. Pour cela, la berline allemande devra faire son trou entre la Renault Talisman et surtout la Skoda Superb (environ 120 000 exemplaires vendus dans le monde en 2016). Pour cela, Opel a dessiné une automobile au lignes épurées. Les flancs sont très sculptés. Le regard perçant, comme semblant rendre hommage au concept Monza. La calandre s’élargit tandis que la ligne de toit fuit jusqu’à la poupe façon Fastback. Le hayon est conservé. Mesurant 4,90 mètres, elle est plus longue de 4 centimètres que la Superb, de 6 centimètres que la Talisman. Plus imposante oui, mais aussi plus légère par rapport à la génération précédente. Avec un empattement de 9,2 centimètres, elle offrira un peu plus de place à l’arrière (+2,5 cm aux jambes, comme aux épaules en dépit d’un pavillon plus bas de 2,9 cm) au détriment du volume du coffre, passant de 530 à 490 litres.

Selon le constructeur, cette nouvelle Insignia pèsera jusqu’à 175 kg de moins que la précédente. De quoi rendre plus efficiente une automobile forcément pré-occupée par les questions de consommations et d’émissions. Reste que l’offre mécanique sera détaillée à l’approche du rendez-vous de Genève. On apprend simplement que la boîte automatique à 8 rapports sera de la partie, de même qu’un nouveau système de transmission intégrale.

… et plus techno

En attendant de savoir ce qui fait rouler cette berline, Opel communique davantage sur ce qui fait le sel de son auto. Les feux matriciel IntelliLux seront de la partie mais amélioré avec 32 segments de LED au-lieu des 16 disponibles sur l’Astra. Un éclairage adaptatif et plus puissant qui traduit une tendance technologique chez les constructeurs : Mieux voir et être mieux vu. Opel On Star, caméra 360°, Régulateur de vitesse adaptatif, aide au maintien en voie avec correction de trajectoire complèteront une offre technologique importante, bien que ne semblant pas (à première vue) s’approcher de la conduite autonome. Pour le moment...

Source : Opel


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires