Opel GT Concept, une idée de la voiture plaisir !

Opel GT Concept, une idée de la voiture plaisir !
27/01/2016

Oui, la voiture plaisir a un avenir ! L’idée est que l’on n'est pas obligé d’empiler des centaines de cheveux pour s’offrir du plaisir. Un coupé cabriolet léger peut offrir de belles sensations. La firme au blitz est d’accord et présente l’Opel GT Concept.

Mazda MX-5, Fiat 124, Toyota S-FR voici des voitures qui promettent du plaisir accessible sur circuit comme sur route à partir d’une recette simple : Poids limité, moteur à l’avant et propulsion. Opel rejoint cette liste avec le GT Concept. Comme souvent, le plaisir commence par le visuel avec un coupé deux places compact tachant de suivre le lignage laissé le Monza Concept et l’Expérimental GT. Et ce bandeau rouge partant de la roue avant pour souligner les ailes et le toit ? Un hommage à Tron ? Du tout, Opel explique qu’il s’agit d’un emprunt à la Motoclub 500 de 1928. Cette dernière se présente avec des pneus rouges, tout comme les repose-pieds, les poignées du guidon et les deux selles (voire à la fin du diaporama).

Une signature rouge qui souligne un caractère dynamique accentué par un long capot, l’absence de coffre, de poignées de porte, de rétroviseurs extérieurs, d’essuie-glaces (dixit Opel)… Le tout est ponctué par deux sorties d’échappements centrales et du caractère futuriste des feux IntelliLux LED matrix light déjà proposés sur l’Astra. On pourrait parler de minimalisme. Forcément, la crainte que l’on puisse avoir est que si passage la production il y avait, la nature singulière de ce concept serait dilué dans les nécessités des processus industriels.

Plaisir sans chichi

À l’instar de ses potentielles rivales, l’OpelGT Concept fait dans la légèreté et le downsizing. Revendiquant 1 000 kg à la pesée, le coupé embarque le moteur 3 cylindres 1,0l Turbo délivrant ici jusqu’à 145 chevaux et 205 Nm et que l‘on connait sous les lignes de la Corsa et de l’Adam. Associé avec une boîte séquentielle à 6 rapports, le concept engloutirait le 0 à 100 km/h en 8 secondes avant d’atteindre les 215 km/h de vitesse de pointe. Sauf que l’OpelGT Concept ne brillera pas par ces performances acceptables sans plus. Ce qui fera (ou pas) le sel de cette voiture, si elle venait à voir le jour en série, ce sera sa capacité à offrir du plaisir à son conducteur. Un plaisir facile, accessible, sans chichi et loin des considérations des inaccessibles supercars. On pourra alors presque parler de voiture populaire !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires