Blog auto > Actualités > Fiat > Plus de diesel chez Fiat dès 2022 ?

Plus de diesel chez Fiat dès 2022 ?

Plus de diesel chez Fiat dès 2022 ?
27/02/2018

Lors de l’annonce du plan stratégique du groupe Fiat Chrysler Automobiles le 1er juin prochain, Sergio Marchionne pourrait bien annoncer la fin du diesel pour l’ensemble du groupe italo-américain dès 2022. Si le marché va en ce sens, FCA n’apparait comme un leader dans la course à la voiture électrique ou même hybride.

Après Porsche et le duo Toyota/Lexus, c’est au tour de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) de songer à tourner le dos au diesel selon le Financial Times. En tout cas pour ce qui est des véhicules particuliers. S’agissant des utilitaires aux importants kilométrages le diesel reste compétitif et ne ferait pas partie du projet. Comprenez qu’à l’échelle européenne ce sont les marques Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Lancia (pour ainsi dire) et Maserati (qui s’y est mis en 2013 avec la Ghibli avant le SUV Levante) qui renieraient le gazole. Si tel est le cas, l’annonce devrait être faite lors de l’annonce du plan stratégique du FCA le 1er juin.

Le sens du vent

En reniant le diesel, FCA tiendrait compte de la législation et des comportements qui évoluent rapidement. Les gouvernements, métropoles et municipalités sont de plus en plus nombreux à évoquer le bannissement du diesel (quand ce n’est pas déjà acté). La fiscalité a vocation à rapprocher les prix de l’essence et du diesel (en tout cas en France) alors qu’un véhicule diesel demeure plus cher. Enfin, le marché a profondément évolué, inversant le rapport de force et les volumes de ventes entre l’essence et le diesel. De 55% en 2012, la part de marché du diesel en Europe de l’ouest est passée à 47% en 2017. Et il ne s’agit que d’une moyenne ! En Allemagne, cette part de marché a plongé de 7 points à 38,8% en 2017 (pour 3,44 millions de voitures vendues dont 105 648 voitures FCA). Elle pourrait s’établir à 33% en 2018 ! Le diesel, ce n’est clairement plus une voie d’avenir !

Où est l’offre hybride et électrique ?

Si la possible décision de FCA semble logique, surtout au regard de la gamme plutôt citadine de Fiat et du coût élevé des systèmes de dépollution, il reste le point d’interrogation des motorisations plus vertueuses. Le groupe FCA est à la traine sur les questions des motorisations électriques (totale, hybride et hybride rechargeable). Pire, Sergio Marchionne (CEO de FCA) tire régulièrement à boulets rouges sur la Fiat 500e vendue aux Etats-Unis. Concernant l’offre hybride, Fiat a misé depuis quelques années déjà sur le GPL. Le Gaz de Pétrole Liquéfié permet aussi de rouler à l’essence. Nul doute que les gammes Fiat et Alfa Romeo (à minima) bénéficieront au gré des mises à jour de la technologie de l’hybridation légère 48V. Nul doute qu’il faudra faire plus.

source : FT


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires