Blog auto > Actualités > Peugeot > PSA ne veut pas être le plus grand constructeur mais le plus efficient.

PSA ne veut pas être le plus grand constructeur mais le plus efficient.

PSA ne veut pas être le plus grand constructeur mais le plus efficient.
19/01/2018

A l’occasion de l’Automotive News World Congress qui se tient en même temps que le salon de Detroit, Carlos Tavares a livré les principales orientations de Groupe PSA. D’ici 2025, pas moins de 40 modèles du groupe seront électrifiés.

Il y a les ambitions de commercialiser d’ici 2025, 40 modèles électrifiés Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall et une punchline : « Nous ne cherchons pas à devenir le plus gros constructeur du monde mais le plus efficient ». La phrase ne passe pas inaperçue alors que Carlos Ghosn revendique pour l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi la place de numéro 1 mondial devant Volkswagen. PSA ne veut pas se mêler à cette lutte (et n'en a pas les moyens) mais ambitionne d’être le plus vertueux. Avec 40 modèles hybrides ou électriques à travers 5 marques, on peut conclure que d’ici 2025 il y aura un véhicule plus efficient sur chaque segment. Comme 2025, c’est dans 7 ans on peut aussi penser que désormais chaque modèle lancé sera au mieux électrique et au minimum pourvu de la fameuse technologie mild-hybrid 48V.

Par ailleurs, le PDG de Groupe PSA assure que 80% des voitures du groupe seront capable de circuler de façon semi-autonome à l’horizon 2030. Mieux, 10% d’entre elles franchiraient les niveaux 4 de la conduite autonome. C’est-à-dire se déplacer seule dans un environnement précis. Et même atteindre le niveau 5, celui de la conduite autonome pleine et entière.

Opel, ce pavillon allemand

Outre le calendrier du groupe, Carlos Tavares s’est penché sur Opel. Le constructeur « est dans la situation de PSA en 2013 » mais aura un rôle important au sein du groupe à l’avenir, puisque doit permettre aux clients ne voulant pas acheter français de s’offrir de la Deutsch Qualität. « Opel est une marque allemande et ses modèles seront toujours dessinés et conçus par des ingénieurs allemands ». On pourrait se vexer, non ? En attendant, c'est Opel qui fait l'impasse sur la salon de Genève.

Les Etats-Unis en 2026

Autre annonce forte de Carlos Tavares, l’envie de revenir aux Etats-Unis. Pour l’heure, PSA n’y est présent qu’à travers le service d’autopartage Free2Move. Le groupe travaille sur des véhicules qui seront vendus sur le marché US à compter de 2026. Reste à savoir sous le nom de quelle(s) marque(s). On mise volontiers sur DS.

Source : Automotive News


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires