Blog auto > Actualités > Ford > Quand l’armée française préfère Ford aux marques françaises.

Quand l’armée française préfère Ford aux marques françaises.

Quand l’armée française préfère Ford aux marques françaises.
06/05/2015

Entre la promotion "officielle" du Made in France et les commandes de l’État, il y a parfois des ratés. Y compris au niveau de l’armée où une récente commandes de véhicules tout-terrain a vu l’Américain Ford l’emporter face aux Français Renault Duster et Citroën Berlingo

Le Made in France, c’est quand ça arrange ! Voici la sinistre morale de l’Histoire tirée par Renault-Dacia, Citroën (avec un Berlingo spécifique) et les équipementiers Poclain Véhicules et Nedey, basés dans le Doubs. En effet, pour son armée de Terre, l’État a préféré le Ford Ranger américain au Renault Duster et Citroën Berlingo pour la première salve de 1 000 véhicules appelés à remplacer les vétustes Peugeot P4. Au total, 5 000 Peugeot quatre roues motrices seront mis à la retraite dans les 2 à 3 prochaines années. Il faut dire que les premiers sont entrés en service en 1983.

Marché public et appel d’offre.

L’information ressortie par le quotidien l’Est Républicain et l’ensemble de la presse économique a de quoi énerver. Par l’intermédiaire de Poclain (transformation) et Nedey (Peinture), le Renault Duster avait tout pour remporter le marché en répondant au cahier des charges : Transporter 4 soldats avec équipements sur des terrains d’opérations. Parait-il même que ses capacités de passage de gué (80 cm) face à la concurrence en aurait fait le favori logique de cet appel d’offre. À cela, le Ford Ranger a répondu par une capacité à transporter 5 hommes et plus d’une tonne de matériel. L’appel d’offre passé par l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics) permet de réduire les délais de commande (2 mois), mais surtout le modèle américain (qui sera non militarisé) a été choisi sur catalogue. Faut-il en conclure qu’il est également plus abordable ?  Le montant de cette première commande reste inconnue pour le moment. Reste à savoir quelle sera l’identité du ou des prochain(s) 4 000 véhicules. Devant la poussée de colère des élus locaux et des industriels français, il n’est pas dit que Ford remporte l’intégralité de cet appel d’offre. 

Ford de plus en plus présent dans l’État français.

Si la nouvelle peut en émouvoir certains, Ford poursuit sa conquête des marchés publics français. En effet, les Préfectures de Police, les brigades anti-criminalité roulent déjà en Ford (Fiesta, Focus, Mondeo…), tout comme certaines ambulances de CHU tandis que chez les pompiers, les constructeurs sont multiples, de Renault à Toyota en passant par Mercedes et Land Rover.

Via l’Est Républicain


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires