Blog auto > Actualités > Que les voiturettes de golf restent au golf !

Que les voiturettes de golf restent au golf !

Que les voiturettes de golf restent au golf !
05/06/2014

Lors du week-end de l’Ascension, j’ai découvert qu’il était légale de rouler en ville avec une voiturette de golf. Hier j’ai vu un crash-test de voiturette de golf. Frayeur.

Le week-end dernier, j’étais en famille en Belgique. Samedi, nous avons pris nos voitures et nos enfants pour nous rendre au bord de la mer du Nord, entre les dunes de De Haan, non loin d’Oostende. Au terme de cette magnifique journée ensoleillée (avec coup de soleil, si si !), nous sommes allés prendre une glace dans un charmant endroit nommé Knokke-het-Zoute. Une sorte de Deauville, en moins normand. Belles voitures, belles maisons… Tout l’inverse de Knokke-Heist resté bloqué dans les 60’s, d’un point de vue architectural. Chemin faisant, je découvre que de nombreuses personnes se déplacent sur la voie publique à bord de voiturettes de golf. Cela donne un caractère très bourgeois et écolo à cette ville située à 15 kilomètres des Pays-Bas. À peine ai-je le temps de me demander si un tel type de véhicule a le droit de rouler dans la rue que mes enfants m’appellent à d’autres considérations, bien plus terre à terre. Et puis, j’avais oublié cette bizarrerie jusqu’à hier. Lorsque l’EuroNCAP a mis en ligne les vidéos de ses derniers crash-tests. Ils concernent les quadricycles lourds comme cette voiturette de golf croisée le week-end dernier.

Poussé par le besoin de savoir, je découvre les chocs subis par des Club Car Villager 2+2 LSV, livrée 2014. Aucune protection, la structure est littéralement compressée telle une canette sous ma botte tandis que le mannequin s’écrase totalement sur le volant qui percute d’abord dans la cage thoracique avant de remonter dans le cou et le visage. Ajoutez les genoux sur qui s’incrustent dans le tableau de bord, les chevilles prises entre le pédalier et la banquette avant ainsi qu’une multitude de débris ! Probabilité de survie après un choc à 50 km/h ? Aucune. 

Le Club Car Villager s’en tire avec une note totale de 11/32, dont un famélique 2 en choc frontal. À titre de comparaison, une Renault Twizy obtient la note de 6, malgré son airbag conducteur. Cela dit, on a du mal à imaginer une voiturette de golf à 50 km/h. Cela est-il seulement possible ? Non selon la fiche technique du véhicule, affichant une Vmax de 35 km/h. Cela ne change pas pour autant mon propos : Un véritable cercueil roulant dans lequel j’ai vu une gentille grand-mère balader sa petite fille et son cocker.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires