Blog auto > Actualités > Volkswagen > Tremblez Captur, Juke et 2008 ! Voici le Volkswagen T-Cross !

Tremblez Captur, Juke et 2008 ! Voici le Volkswagen T-Cross !

Tremblez Captur, Juke et 2008 ! Voici le Volkswagen T-Cross !
26/10/2018

La gamme du constructeur allemand a beau être l’une des plus large du marché, il manquait un crossover urbain dont les Européens raffolent tant. Voilà qui est corrigé avec le T-Cross.

La première génération de Tiguan pouvait faire illusion mais il faut se rendre à l’évidence, il manquait chez Volkswagen un crossover. Même s’il y a bien eu une Cross Polo à la carrière plutôt confidentielle. Ce véhicule surélevé aussi bien à l’aise à la ville qu’en dehors. Un segment qui se porte très bien en Europe, représentant 18% des ventes. Et la France ne déroge pas à la règle. Nous sommes friands des Renault Captur (4e meilleure vente en France en 2017), Peugeot 2008 (5e) ou encore du précurseur (bien que vieillissant) Nissan Juke. Du coup, Volkswagen se joint à la bataille et entend redistribuer les cartes.

Le choc des dimensions

Long de 4,11 mètres, le T-Cross est présenté par Volkswagen comme un véhicule mieux adaptée à la ville que le T-Roc. Il est également plus court d’un centimètre que le Captur, 2 centimètres que le Juke et 4 centimètres que le 2008. Il est aussi plus élevé de 11 cm que la Polo lui servant de base et propose tout de même 385 à 455 litres de volume en fonction du positionnement de la banquette arrière coulissante, 1 281 litres une fois rabattue. C’est mieux que le Juke (de 354 à 1 189 litres) mais moins bien que les Captur (de 455 à 1 235 litres) et 2008 (de 410 à 1 400 litres).

Arrêtons-nous tout de même sur les lignes de ce T-Cross. Plutôt masculines dans l’âme, le nouveau crossover semble étroitement dérivé du T-Roc. On apprécie la continuité du bloc calandre-optiques et la partie arrière rappelant également le cousin Seat Arona tout en proposant son propre style avec des feux arrière en forme de crochet. Le Volkswagen T-Cross européen sera produit en Espagne, à Pampelune. Voiture mondiale, elle sera également fabriquée et commercialisée en Amérique du Sud et en Chine.

Importante dotation de série

Avec le T-Cross, Volkswagen souhaite proposer davantage de valeur ajoutée. Ainsi la dotation de série se veut copieuse : Front Assist avec détection des piétons, freinage d’urgence en ville, assistance au maintien dans la trajectoire, aide au démarrage en côte, protection proactive des occupants, capteurs d’angles morts, assistant de sortie de stationnement…

Volontiers urbain, la carrière du T-Cross est lancée à travers trois motorisations essence pour une seule diesel (le 1,6l TDI décliné en 95 chevaux) conformément à l’évolution du marché vis-à-vis du gazole… Le moteur 3 cylindres 1,0l TSI est proposé en version 95 et 115 chevaux. Le 4 cylindres 1,4l TSI couronne la gamme en offrant jusqu’à 150 chevaux. Si la date de livraison des premiers exemplaires n’a pas encore été précisée, le premier tarif communiqué par le constructeur allemand est de 19 200 euros. C’est plus important que ses principaux concurrents mais en proposant davantage d’équipements.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires