Blog auto > Buzz et insolite > 3 prototypes de Victor Bouffort aux Grandes Heures Automobile

3 prototypes de Victor Bouffort aux Grandes Heures Automobile

3 prototypes de Victor Bouffort aux Grandes Heures Automobile
15/09/2017

Le week-end des 23 et 24 septembre, les Grandes Heures Automobile mêleront la nostalgie à la modernité sur l’autodrome de Linas-Montlhéry. A cette occasion, Rétromobile y présentera trois prototypes de l’ingénieur Victor Bouffort.

Si vous étiez à Rétromobile l’hiver dernier, vous les aviez peut-être déjà vu. Sinon, voici une belle occasion de vous rattraper. En effet, à l’occasion des Grandes Heures Automobile sur l’autodrome de Linas Montlhéry (91), une exposition organisée par Rétromobile permettra de découvrir ou redécouvrir 3 superbes prototypes de l’ingénieur Victor Bouffort.

L’AutoLib de 1968

Si je vous parle d’automobiles en libre service, situées dans des stationnements spécifiques… Vous pensez AutoLib ? Et bien sachez que dans les années 60 déjà, Victor Bouffort songeait à pareil système. Pour cela, il a créé la Minima 68. Deux portes coulissantes permettant à deux personnes de prendre place et de se déplacer grâce à un petit moteur de 30 chevaux d’origine Citroën permettant néanmoins d’atteindre les 110-120 km/h (magie du rapport poids/puissance). Remarquez qu’avec ses petites mensurations, la Minima 68 se garait perpendiculairement au trottoir bien avant que Smart n’en fasse une pub pour sa ForTwo.

Finalement, l’idée de l’auto-partage ne se concrétisa pas à l’heure du tout bagnole et la Minima 68 ne fut jamais produite en série. Il a fallu attendre la fin du XXe siècle pour aborder la thématique du mieux circuler dans Paris.

La Valmobile

Des années avant la valise en carton, Victor Bouffort a réussi à faire d’une valise de 60 centimètres un scooter ! La Valmobile présentée en 1953 se dépliait avec plus ou moins de facilité et faisait fi de nos futures problématiques de vol de deux roues. L’idée était de pouvoir transporter son deux roues en voiture. Même lorsqu’il développa une version plus citadine avec un tablier, Victor Bouffort ne rencontra pas le succès en France, à l’inverse du Japon où le Hirano Valmobile connut une honorable carrière.

La 3 roues à moteur Terrot

En 1947, l’ingénieur français imagina une petite voiture à 3 roues. Une œuvre automobile à la Frankenstein ! Greffé au châssis tubulaire, on retrouve le train avant de la Renault 4cv tandis que le train arrière, le moteur et la transmission sont issus d’une moto Terrot 500 RGST. Le tout a l’air d’anticiper Mad Max ! Désolé, je n'ai pas de photo de qualité à vous proposer.

Et la Lucertola !

Autre engin étonnant présent aux Grandes Heures Automobile, étrangère au génie de l'ingénieur français, la Lucartola : 6 roues, dont les 4 arrières motrices répondent aux ordres d’un byclindre de Fiat 500. Tout droit venu des années 70, l’exemplaire qui sera présent demeure équipé de chenilles et à servi aux missions humanitaire du docteur Maggi au Cameroun.

- Intéressé ? Pour vous procurer vos tickets pour les Grandes Heures Automobiles, c'est par ici.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires