Blog auto > Buzz et insolite > Cadillac, de Toulouse à Detroit …

Cadillac, de Toulouse à Detroit …

Cadillac, de Toulouse à Detroit …
18/04/2014

Un petit « le saviez-vous ? » pour chercher les œufs pendant le week-end de Pâques en étant un peu moins bête…

En France, Cadillac, ce n’est pas grand-chose si ce n’est quelques exotiques voitures américaines dont les immatriculations annuelles se comptent sur les doigts de la main, et un charmant village de Gironde proche de l’autoroute A62.

Cette marque mythique a pourtant des racines étonnamment hexagonales.

Rembobinons, jusqu’au 17ème siècle, bien avant l’invention du moteur à explosion. Antoine de Lamothe de Cadillac est un nobliau parmi tant d’autres, venant de la région de Toulouse.

Vers l’âge de 25 ans, dans des circonstances troubles, il est amené à quitter très précipitamment le pays occitan. L’hypothèse la plus vraisemblable étant qu’il ait tué un rival amoureux lors d’un duel, et ait dû fuir pour échapper aux foudres de la justice.

Le choix de sa destination fut novateur, puisqu’il mit le cap vers le Nouveau Monde, terre vierge s’il en est à cette époque !

En c’est dans le nouveau monde qu’il connut un destin étonnant… Mi-explorateur, mi-contrebandier, il attira contre toute attente l’attention de la Marine Royale, et accéda au grade d’officier avant d’être nommé par Louis XIV, gouverneur de la Louisiane… Dans ses pérégrinations, alternant périodes de fortune et de disgrâce, il eut notamment comme fait d’arme de fonder la ville de Detroit, nommée ainsi car il pensait que le lac Erie, qui borde l’endroit était un détroit menant à l’océan.

Après avoir écumé une bonne partie de la nouvelle Angleterre et la région des Grands Lacs, Cadillac revint en France en 1717, où il finit sa vie paisiblement dans son fief de Castelsarrasin…

Deux siècles plus tard, Detroit devint la patrie de l’automobile (et du rock n’roll, ajouterons certains…) en accueillant tous les pionniers de cette activité… C’est dans cette ville qu’on appelait Motor City que Henry M. Leland, en 1912, cherchant un nom pour sa nouvelle marque, décida de la nommer Cadillac. Comme un petit gars qui avait quitté la France contraint et forcé 2 siècles plus tôt…

Aujourd’hui, Detroit est le symbole de la décrépitude de la Révolution Industrielle, et offre un cadre glauque à souhait aux amateurs de friches… Le film 8 Mile avec Eminem n’aurait pas pu trouver meilleur décor. Mais c’est une autre histoire. 


À propos de l'auteur

Commentaires