Blog auto > Buzz et insolite > Bentley > De la pierre dans votre Bentley ?

De la pierre dans votre Bentley ?

De la pierre dans votre Bentley ?
08/01/2016

Face à son concurrent, qui n’en est officiellement pas un, Bentley doit rivaliser d’ingéniosité dès qu’il s’agit de personnalisation. Le bureau dédié au sujet, Mulliner, jette ainsi un caillou dans le jardin de Rolls-Royce en présentant une nouvelle technique de placage de pierre… Oui, oui !

Les bois précieux, les diamants incrustés autour de l’horloge, le pavillon avec des milliers de LED, les broderies, les selleries les plus exclusives dans des couleurs improbables… Tout cela est dépassé chez Bentley ! Le dernier cri, c’est désormais d’habiller sa Bentley Continental ou Flying Spur d’un plaque de pierre à peine plus lourde qu’une feuille de papier.

Un équipement pour le moins original et surprenant tant le poids, à priori, est l’ennemi de la performance, y compris pour une voiture approchant les 2 tonnes. Sauf que Bentley insiste sur le procédé afin de démontrer son avance technologique et justifier la valeur ajoutée.

De l’ardoise venue d’Inde…

Vous l’avez compris, Bentley ne s’est pas amusé à incruster une brique de 3 kilos dans la planche de bord. Dans sa quête d’exclusivité et de légèreté, Mulliner a expliqué tout le procédé. Après sélection de surfaces d’ardoise et de quartzite en Inde, les pierres arrivent à Crewe pour être finement taillées avec une technique permettant d’éviter de les briser. Elles sont ensuite collées sur une paroi en fibre de verre enduite de résine puis poncées. Le résultat ne fait pas plus d’un dixième de millimètre et est disponible en 4 couleurs. Une feuille.

À quoi ça sert ?

À rien ! Si ce n’est d'élever le niveau d’exclusivité et narguer Rolls-Royce. Les clients seront forcément ravis et ne se gêneront pas pour empiler les jeux de mots du type, « j’investis dans la pierre ». Le prix demeure confidentiel, mais nul doute que si on envisage de plaquer de la pierre dans l’habitacle de sa Bentley, c’est qu’on a pas vraiment de soucis financiers.

À 331 km/h dans l'Outback en Continental GT Speed


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires