Blog auto > Buzz et insolite > Les nouveaux collectionneurs, les Youngtimers

Les nouveaux collectionneurs, les Youngtimers

Les nouveaux collectionneurs, les Youngtimers
10/07/2015

Voitures de collection ou voitures d’occasion, tout était simple autrefois. Sauf que depuis quelques années la mode est passée par là, occasionnant la création d’une troisième famille, celle des « youngtimers », les jeunes anciennes. Ou comment les 205 GTi et R5 Turbo vivent une seconde jeunesse.

La mode est un éternel recommencement. Bien malin néanmoins celui qui a pensé au coeur des années 90 que sa 205 GTi vieillissante ferait à nouveau tourner les têtes 20 ans plus tard ou point de pouvoir la vendre plusieurs milliers d’euros. C’est le phénomène youngtimers, ces jeunes anciennes qui ne sont pas des voitures de collection, mais dont la cote a littéralement crevé le plafond. Quelles sont les stars ? La Peugeot 205, la BMW 325i (E30), la Lancia Delta intégrale HF…

Nostalgie

Le phénomène youngtimers n’est pas vraiment comparable aux collectionneurs de voitures anciennes. Le portrait robot du youngtimer est un citadin âgé entre 30 et 40 ans, qui a possédé ce type de voiture dans ses premières années de permis ou qui avait le poster d’une R5 Alpine Turbo dans sa chambre. Leur pouvoir d’achat n’est pas forcément important. Le mouvement est apparu en Allemagne et aux Pays-Bas dans les années 2000. L’Europe a suivi, notamment l’Angleterre et la France.

On trouve à ces voitures une élégance retrouvée, de la robustesse et de la simplicité. Relativement peu gourmande, elle font l’économie de presque tout l’électronique dont disposent les voitures neuves et rendent de l’agrément de conduite avec un je-ne-sais-quoi de conduite vraie. 

En bon état, ces voitures demandent néanmoins de l’entretien. Le plaisir se trouve aussi dans la mécanique que l’on fait soit même à la maison, c’est pourquoi les achats se font parfois en double : La belle et la bête, une épave qui servira de voiture donneuse. À l’inverse des collectionneurs, les youngtimers roulent quasi quotidiennement avec leur acquisition.

Pour tous les goûts

Néanmoins considérés comme les collectionneurs de demain en dépit (parfois) d’un conflit de génération, les youngtimers ont des goûts vastes puisque justifiés par les envies de la jeunesse. Certains recherchent ainsi des citadines dynamiques, d’autres des cabriolets statutaires comme la Mercedes SL (R107) ou un coupé à la production peu importante comme la Jaguar XJS, 110 000 exemplaires en 21 ans de carrière. La Citroën CX GTI Turbo, la Golf II GTI, l’Alfa Romeo 75 V6, la Volvo 245 break sont régulièrement citées comme des valeurs sûres du mouvement.

Côté constructeurs, les youngtimers sont à présent considérés. Mercedes a par exemple créé un département Young Classics dont le rôle est de fournir pièces et entretien pour les modèles des années 70 et 80. Tous désormais utilisent le phénomène pour leur communication. Ce n’est, par exemple, pas un hasard si Peugeot a dépoussiéré l’appellation GTi pour la 208 et la 308.

L’illustration de l’article de l’édition 2012 de l’évènement Youngtimers Club de 2012 , une réunion sur circuit organisé par le magazine éponyme.

Photos : Arthomobiles.fr pour la 205 GTi, Flickr pour la 325i, constructeurs pour Lancia et VW. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires