Blog auto > Buzz et insolite > Renault > On aime les pub belges de la nouvelle Twingo !

On aime les pub belges de la nouvelle Twingo !

On aime les pub belges de la nouvelle Twingo !
01/08/2014

Loin d’un raisonnement de café du commerce « si on ne peut plus rien dire », nous avons envie de prendre la défense des publicités belges de la nouvelle Twingo retirées.

Haro sur Renault Belgique ! Jamais l’automobile n’a produit des publicités aussi sexistes à en croire ses détracteurs. Car oui, s’amuser des clichés est un exercice périlleux. Dans l’anonymat confortable des réseaux sociaux, beaucoup ont pris le message au premier degré, sans la moindre petite réflexion. Comm' de crise, Renault Belgique a effacé les trois contenus de sa chaine Youtube et les haters ont encore gagné… en 2 heures.

Croiser les clichés de la femme au volant et de la pouff, c’est de l’humour !

L’idée de départ de Renault Belgique était de promouvoir la nouvelle Twingo à travers une démarche inédite, l’option « Désolée-de-m’être-garée-là ». Des petits mots rigolos laissés sous l’essuie-glace dans l’espoir naïf de contrer les agents verbalisateurs du stationnement. Le message n’aurait pas été drôle si la démonstration s’était limitée à une amende pour stationnement impayé dans une calme rue de Rixensart. Alors comme les petits mots jouaient sur le fun et les clichés, la publicité se devait tout autant de jouer sur les mêmes clichés de la femme au volant et même de la « pouff ». Souriez, c’est pour rire !

« N’enlevez pas ma voiture SVP ! J’ai des hauts talons… »

« Désolée. Comme je suis un vrai danger au volant, j’ai préféré laisser ma voiture ici. »

Renault Belgique aurait dû assumer.

Le problème, c’est qu’avec la levée de bouclier de certains, Renault n’a pas su quoi faire d’autre que de retirer les vidéos son compte belge. Aveu de culpabilité diront certains, gestion improvisée d’un bad buzz estiment d’autres. Le fait est que Renault n’a pas assumé sa démarche alors que dans le monde de l’automobile, les vrais comportements sexistes se voient tous les jours. Qu’il s’agisse des magnifiques filles qui accompagnent les stands des constructeurs lors des salons automobiles ou du regard béat d’une femme voyant passer la nouvelle 308 SW. Compilant clichés et accents pas toujours flatteurs, les publicités French Touch de Publicis et Nicolas Carpentier ont tenu bon après des débuts critiqués. Alors quoi, c’est plus grave de caricaturer une femme qu’un Belge ? 

À bien y réfléchir; qui est le plus sexiste ? Celui qui s’amuse des clichés ou celui que ne met que rarement des femmes au volant de ses publicités ? Et je ne vous parle pas d’autres minorités…

Allez découvrir les photos du Twingo Summer Tour, semble-t-il que toutes ces dames ne sont pas horriblement choquées…

Les femmes condamnées aux petites voitures ?


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires