Blog auto > Buzz et insolite > Racontez-nous votre parcours automobile !

Racontez-nous votre parcours automobile !

Racontez-nous votre parcours automobile !
29/04/2014

Dis-moi quelle voiture tu as, je te dirai qui tu es !

Les voitures que l’on conduit en disent long sur qui nous sommes ! L’équipe autosphere.fr est composée de vrais passionnés de voiture, et pour nous encore plus, les voitures qu’on a eues sont autant de témoignages de l’évolution de nos goûts au fil de notre vie !

Et comme ce blog est avant tout le vôtre, nous aimerions que vous retraciez votre itinéraire automobile, de la toute première à celle que vous possédez actuellement ! Donnez-nous vos coups de cœur, vos coups de gueule, celles que vous regrettez, la prochaine que vous rêvez de posséder, ça nous intéresse ! Dites-nous tout !

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, je commence par vous donner ma modeste autobiographie auto… Un peu biaisée par le fait que travaillant dans l’automobile, j’ai eu la chance d’avoir beaucoup de voitures de fonction, ce qui est un immense avantage, mais réduit parfois l’univers du choix !

Mais reprenons les choses dans l’ordre…

Mon permis en poche, j’ai fait figure de resquilleur de l’automobile pendant au moins 4 ans, en empruntant à droite et à gauche un nombre incalculable de voitures diverses, celles de mes amis et parents étant largement mises à contribution.

Puis j’ai passé un an d’études au Mexique, où j’ai notamment connu la gloire locale comme on pourra le lire ici - Tsuru -, et j’ai là aussi squatté les voitures du cru, me fendant parfois de quelques sous pour en louer une, j’ai notamment traversé la péninsule de Basse-Calfornie (5000 kms de pistes !) avec une Jeep Wrangler Soft Top de chez Avis. Magnifique aventure et périple dingue !

De retour en France, on m’a donné ma première auto : une magnifique Clio de 15 ans d’âge dont vous pourrez lire toute l’histoire ici : la première...

Puis, j’ai trouvé mon premier boulot dans une concession Mercedes, Mercedes ayant à l’époque conclu un partenariat avec le 3ème constructeur américain dans le cadre de l’alliance Daimler Chrysler.

En vertu de cette brève alliance, ma 1ère voiture de fonction ne fut pas une Merco mais une Américaine bling-bling, clinquante et rutillante. A savoir une Chrysler PT Cruiser 2.2 CRD série limitée Olympia. Rouge candy, vitres fumées, jantes chromées, 500 W de sono avec un subwoofer dans le coffre. La totale ! Pas top pour la discrétion, mais une auto très attachante, que je surnommais Bloody Mary.

Puis bref retour à plus petit avec une Smart Forfour CDI 95 ch Passion. La bagnole du djeuns cool de 2006, et une carrière fulgurante : 2 ans à peine de commercialisation, et puis s’en va ! Extrêmement inconfortable, mais rigolo à conduire en ville, et peu banal.

Après la Chrysler et la Smart, j’ai commencé la déclinaison de gamme des petites Mercedes, avec 6 Classe A et B successives, selon toutes les déclinaisons de gamme possibles, Elégance ou Avantgarde, 180 ou 200 CDI, grises ou noires, généralement bien équipées, et toutes en CVT. C’est d’ailleurs là que j’ai décidé que passer des vitesses, c’était définitivement old school et que toutes les suivantes seraient automatiques. J’ai dû parcourir environ 200 000 kms en 3 ans avec ces différentes A et B, je connaissais bien le produit à force : bruyant, ferme, très cher pour les prestations, mais une habitabilité surprenante, une nervosité étonnante, une finition remarquable pour une auto atypique et très pratique à Paris.

Ma préférée de toutes ces A et B, et celle que j’ai gardée le plus longtemps (quasiment 50 000 kms), c’était une A 200 CDI Elégance CVT du coloris étrange marron steppe, avec le combo magique Pack Luxe + Pack Techno + TO panoramique + sono évoluée, ou comment mettre 15 k€ d’options dans une petite voiture. Commande annulée, et invendable, je l’ai récupérée avec grand plaisir !

Au cours de mon travail chez Mercedes, j’ai aussi eu une auto que je trouvais très belle au milieu de cet océan de petits monospaces, avec une peu courante Classe C Coupé Sport 220 CDI BVA, avec un très grand toit panoramique. Un vrai cran au-dessus des A et B, l’agrément de la propulsion, une vraie boite auto à la place du CVT, une impression d’indestructibilité. Voiture remarquable à mes yeux !

Puis changement de boulot, finies les Merco ! Après avoir ponctuellement conduit de très belles autos, place à plus raisonnable et retour aux marques généralistes. Quelques mois d’intermède avec une Peugeot 407 SW HDI 136 Sport BVA. Très bonne tenue de route, moteur agréable, très pratique chez Ikea mais gabarit pénible en ville et finition bof !

Puis vint le purgatoire… Avec une ancienne Citroën C4 HDI 110 BMP6 Collection. C’est de très loin celle que j’ai le moins aimée parmi toutes les autos que j’ai eues. Ce serait une compacte assez banale et peu critiquable, sans cette abomination que constitue la boite robotisée PSA, jamais en retard d’une déprogrammation ou d’un calage dans les rampes de parking. Après 80 000 longs kilomètres je l’ai rendue…

… Avant de reprendre pour les 100 000 kms suivants une Opel Astra CDTI 165 BVA Cosmo Pack. Modèle méconnu, mais vraiment une excellente auto. Moteur plein de ressources, tenue de route très sûre, fiabilité au top, équipement très complet. Pour chercher la petite bête, elle consomme un peu, et le GPS onboard a un graphisme évoquant plus les eighties que le 2.0.

En 2ème auto du foyer en parallèle de la C4 et de l’Astra, ma moitié m’a également régulièrement cédé le volant de sa VW Polo 1.6 TDI 90, puis Golf TDI 105 DSG, les 2 noires et dans la finition médiane Confortline. 2 autos qui ne séduisent pas forcément a priori, mais s’imposent comme des évidences eu fil des kilomètres. Finalement, c’est facile de ne pas se tromper, comme on dit à Wolfsburg…

Les meilleures choses ayant une fin, il va être temps de changer l’Opel, et je ne sais pas quoi prendre… Que me conseillez-vous cher lecteur avec les conditions suivantes ?

-Gabarit compact – segment M1 pas monospace

-Puissance > 150ch

-Boite auto

-Budget contenu

J’attends impatiemment vos propositions !

Mais maintenant que je vous ai raconté mon parcours personnel, c’est à vous ! Racontez-nous tout sur vos autos ! Soit en commentant cette publication, soit en nous envoyant un mail à marketing@pgamotors.com. Nous publierons toutes vos belles histoires !

Je vous laisse la plume !


À propos de l'auteur

Commentaires