Blog auto > Buzz et insolite > Revivre la Perestroïka dans la limousine ZIL de Gorbatchev ?

Revivre la Perestroïka dans la limousine ZIL de Gorbatchev ?

Revivre la Perestroïka dans la limousine ZIL de Gorbatchev ?
12/06/2014

Les voitures de stars et de grands dirigeants de ce monde sont une cible pour les collectionneurs automobiles ! Si bien que les offres pour la limousine ZIL que a transporté Mikhail Gorbatchev et Boris Eltsine de 1989 à 2007 ne devraient pas manquer. Le prix ? 1,25 million d’euros.

À priori, la limousine ZIL commune à Mikhail Gorbatchev et Boris Eltsine paraît comme une luxueuse et imposante voiture de chef d’État. Mais qu’elle affiche 5 500 kg à la pesée étonne ! Nul doute que le blindage n’a pas été réalisé à minima ! Mise en vente par James Edition, voici un symbole des dernières heures de l’URSS, à la fin des années 1980. 

Un véritable morceau d’Histoire sur quatre roues et dans lequel furent certainement prises quelques décisions cruciales pour l’URSS et le monde entier. Rappelons que Mikhail Gorbatchev fut l’homme qui a détendu les relations avec l’Ouest, lancé la Perestoïka (remède de cheval pour relancer l’économie russe via la décentralisation, le pluralisme et le soutien aux initiatives privées) et ne s’est pas opposé à la poussée libertaire des Républiques satellites.

Une affaire !

Longue d’à peine 6,34 mètres, pour 2 m de large et 1,54 m de haut, cette Limousine ZIL* ne brille pas par sa discrétion ! Certifiée comme l’une des 13 limousines du pouvoir, sa période de service s’étale de 1989 à 2007. 18 ans de carrière qui aurait pu lui faire revendiquer davantage que les 29 403 kilomètres du compteur. Décrite comme usée par James Edition, l’habitacle propose un véritable voyage dans le temps avec des rideaux d’un kitch absolu afin de préserver la confidentialité des échanges sur ces banquettes en velours gris. On reconnait là un style assez proche des limousines américaines tout en s’imprégnant de la philosophie sobre et ennuyeuse du communisme.

Sous le capot, un monstrueux V8 7,7l pouvait propulser Mikhail Gorbatchev ou Boris Eltsine jusqu’à 190 km/h. Une consommation de 65l/100km est annoncée ici ou là ! Pas étonnant que depuis la chute de l’URSS, ZIL soit devenu AMO-ZIL, constructeur de mini-bus et camions.

*ZIL pour Zavod Imeni Likhatchiova, un nom reformulé par Nikita Khrouchtchev qui imposa en 1956 le nom de l’ancien directeur de l’usine (Ivan Likhatchiova) à la place de Zavod Imeni Stalina (ZIS) qui était le nom de l’entreprise depuis 1933. Un exemple parmi tant d’autres de la déstalinisation. 


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires