Blog auto > Buzz et insolite > Volkswagen > Sur la route des vacances en New Beetle

Sur la route des vacances en New Beetle

Sur la route des vacances en New Beetle
21/03/2014

Voici le premier épisode de vos expériences que nous souhaitons mettre en valeur sur le blog Autosphere. Benjamin nous raconte ses vacances d’été 2002, au volant de sa New Beetle.


En 2002, je fêtais comme la plupart de mes amis l’obtention du Bac. Une époque bénie où les plaisirs de la vie d’adulte s’entrechoquaient avec les dernières résistances de l’enfance. Le lycée s’est achevé sur une période trouble. Le stress de l’examen final, l’ennui des cours de philo, ces manifs contre Le Pen qui accédait au second tour de la Présidentielle… Il était temps de prendre l’air.

J’étais immortel

Lauréat du permis du conduire après 4 examens de conduite durant l’hiver, les premières expériences automobiles n’ont par tardé. Une maison louée dans le Var (à Fayence) avec la bénédictions des parents, une bande d’amis et des kilomètres empilés au volant d’une Beetle, d’une New Beetle comme on disait. Offerte (d’occasion) pour le combo 18 ans / Bac / Permis de conduire par mes parents, son moteur 2,0l essence lui confiait 115 chevaux et un comportement impeccable sur route comme autoroute. Un véritable kart, quoique peu confortable m’avait confié nombre de passagers. Surtout, en 2002, je n’avais pas peur du radar. Je roulais au-delà des 110 km/h qu’imposaient ce A ridicule. De toute façon j’étais immortel ! Pas vraiment cette voiture, surtout sa carrosserie. Quand j’y repense, elle en a reçu des coups ! Des trottoirs, des parkings étroits, des pare-chocs qui ont raison de sa magnifique couleur rouge sanguine. Une aussi belle voiture pour un jeune conducteur, c’est donner du lard aux cochons, soyons francs.

L’A8 n’a plus de secret

Cet été 2002 s’est déroulé loin de tout. De l’équipe de France qui avait été ridicule à la Coupe du Monde asiatique, de cet euro aux airs de billet de monopoly avec ces petites vieilles qui n’arrivent pas à multiplier par 6,56 tout en assurant que le Général n’aurait jamais permis cela.

Dans notre villégiature estivale, l’oisiveté confine à l’ennui. Alors tous les jours, je trouve une bonne raison de faire 200 ou 300 kilomètres. Grasse, Cannes, Aix-en-Provence, Calas… L’autoroute A8 n’a plus de secret, mais ce sont bien les BMW Serie 3 immatriculées en Italie qui y font la loi ! L’image qui me reste de ces vacances, c’est cette « Route du lac », celui de Saint-Cassien. Un pont, une ligne droite de 200 ou 300 mètres avec le soleil dans le visage tandis que des enfants escaladent les roches pour mieux sauter dans l’eau. Je demeure incapable de répondre à la question de savoir si je préférais ma situation à la leur, il n’est qu’une évidence. Le compteur tourne.

Vous aussi faites nous part de vos souvenirs au volant, vos vieilles photos. Contactez-nous.


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires