Blog auto > Buzz et insolite > Un tracteur français flashé en Allemagne ? Vraiment ?

Un tracteur français flashé en Allemagne ? Vraiment ?

Un tracteur français flashé en Allemagne ? Vraiment ?
10/07/2017

Quelle ne fut pas la surprise de Bernadette Gazel lorsqu’elle a appris que la police allemande avait contrôlé son tracteur à 88 km/h sur une route de Bingen.

À-vrai-dire, les histoires de tracteur flashés bien au-delà des limitations de vitesse sont légions sur le web. Des faits divers plutôt savoureux, à l’exception bien-sûr de la personne qui reçoit la contravention. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé il y a quelques jours à Bernadette Gazel. Le Midi Libre rapporte que cette coopératrice et présidente de la cave coopérative du village de Saint-Saturnin-de-Lucian, dans l’Hérault (34) a reçu un amende après un contrôle à 88 km/h au-lieu des 80 autorisés, marge technique incluse, dans la localité de Bingen, en Allemagne. Le hic ? D’abord Bernadette assure être en Espagne le jour où l’infraction a été commise. Qui plus est, l’immatriculation du véhicule est celle de son tracteur. Un engin qui ne va pas plus vite que 40 km/h sur route. De toute évidence, Bernadette se retrouvait en face d’une usurpation de plaque d’immatriculation. Qu’importe, la dame s’est d’abord acquittée de 10€ avant d’obtenir gain de cause et de voir les poursuites annulées. Tout est bien qui finit bien…

Que faire en cas d’usurpation de plaque minéralogique ?

Chaque année en France, des dizaines de milliers de personnes sont victimes d’une doublette. C'est le terme usuel pour désigner l’usurpation d’une plaque d’immatriculation. Que faire pour lutter contre ? Cela ressemble légèrement à un parcours kafkaïen ! Commencez par porter plainte. Vous recevrez ainsi un récépissé de dépôt de plainte pour usurpation de plaques. Après quoi vous avez 45 jours pour contester l’infraction. Soit avec le formulaire joint au PV, soit en ligne. S’il s’agit d’un radar automatique, vous devez en plus joindre la photo de l’infraction que vous pourrez obtenir gratuitement par courrier au Cacir, CS 41 101, 35911 Rennes Cedex.

Votre plaque d’immatriculation étant usurpée et votre plainte déposée, votre numéro de plaque est par conséquent inscrit sur le fichier des véhicules volés (FVV). Vous devez ainsi aller en préfecture obtenir une nouvelle immatriculation. Cela revient à faire une nouvelle carte grise. Il vous faudra pour cela le récépissé de dépôt de plainte, la carte grise originale, une pièce d’identité, un justificatif de domicile et la photographie du radar constatant l’infraction (pas obligatoire, mais c’est mieux de l’avoir). Notez que l’obtention de ce nouveau certificat d’immatriculation est gratuit s’il est bien accompagné du dépôt de plainte. Néanmoins l’obtention de vos nouvelles plaques (et leur fixation) seront elles à votre charge.

illustration : Rémi Gaillard


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires