Blog auto > Conseils > 4 bonnes raisons pour craquer pour une voiture hybride d’occasion

4 bonnes raisons pour craquer pour une voiture hybride d’occasion

4 bonnes raisons pour craquer pour une voiture hybride d’occasion
05/04/2017

Tarifs attractifs, technologie fiable, frais d’entretiens réduits, l’achat d’une voiture hybride d’occasion présente bien des intérêts. Découvrez pourquoi !

À l’heure où les grandes agglomérations urbaines, comme Paris, Grenoble ou Lyon, multiplient les mesures restrictives contre les véhicules les plus polluants, la couleur de votre vignette Crit’Air devient un élément important dans votre choix de véhicule. Pour vous assurer de pouvoir rouler lors des pics de pollution, l’achat d’une voiture hybride s’impose comme une option viable.

Avec une part de marché de 2,8% en 2016, la technologie hybride occupe une belle niche notamment sur les segments moyens et hauts de gamme. Ce dynamisme se traduit également sur le marché des véhicules de seconde main, les offres de voitures hybrides d’occasion se multiplient. Voici 4 bonnes raisons pour considérer l’achat d’hybride.

Raison n°1 : Les hybrides d’occasion sont fiables

Depuis quelques années, les voitures hybrides trustent le haut des palmarès de fiabilité publiés par la presse spécialisée. Malgré leur complexité technologique, les différentes composantes des systèmes hybrides font preuve d’une fiabilité à toute épreuve qui devrait vous mettre à l’abri des mauvaises surprises.

Raison n°2 : Des véhicules sans surcote

Les voitures hybrides ne connaissent pas, à kilométrage égal, de surcote particulière par rapport aux motorisations diesel. Ceci dit, les propriétaires d’hybrides tendent à moins rouler que les possesseurs de diesel. Il est donc normal que les modèles hybrides d’une même année affiche un prix de vente supérieur à ceux des diesels.

Les avantages fiscaux prévus par l’Ecotaxe pour les hybrides sont réservés à l’achat de véhicules neufs et, désormais, aux seuls hybrides rechargeables. En faisant l’acquisition d’une voiture hybride en seconde main, vous n’y avez pas droit. L’effet des avantages fiscaux se font toutefois ressentir sur les prix de l’occasion, vous en bénéficiez donc indirectement.

Raison n°3 : Les hybrides sont vraiment plus économiques

Une carte grise généralement gratuite ou exonérée

En fonction de votre lieu de résidence, vous pouvez bénéficier d’incitations régionales sur les frais administratifs lors de la délivrance de la carte grise. De nombreuses régions offrent désormais une exonération totale ou partielle (- 50%) de la taxe régionale pour inciter à l’acquisition de véhicules propres. Vérifiez si vous êtes concerné sur le site de l’ Agence Nationale des Titres Sécurisés.

Un coût d’entretien abordable

Bien que les véhicules hybrides demandent une révision spécifique, son coût n’est pas plus onéreux que les motorisations diesel. Les spécificités de la technologie hybride, comme l’absence de certaines pièces à usure comme les injecteurs, le turbo ou d’une boîte manuelle, contribuent également à réduire le budget d’entretien. Tout comme certaines caractéristiques de la conduite avec motorisation électrique qui préserve de l’usure pneus, disques et plaquettes.

La batterie, un remplacement de moins en moins onéreux

Le remplacement des batteries constitue la principale dépense supplémentaire que votre voiture hybride d’occasion pourrait connaître. Leur endurance est toutefois plus longue que prévue, comme en témoigne la décision prise en 2013 par Toyota d’augmenter la garantie de sa batterie hybride jusqu'à 10 ans. Le coût de certains types de batteries est également en rapide diminution, ce qui devrait réduire le montant de votre facture de remplacement le moment venu.

Une consommation de carburant en baisse

L’un des grands intérêts des hybrides est de faire des économies de carburant, notamment en ville. En adoptant une conduite économique lors de vos parcours urbains, la consommation de votre hybride d’occasion peut passer sous le seuil de 5 litres aux 100 km.

Des primes d’assurance maîtrisées

Les primes d’assurances des modèles hybrides ne connaissent pas de surenchères particulières par rapport aux motorisations conventionnelles.

Raison n°4 : Des pastilles Crit’Air favorables

Avec la généralisation de l’affichage des pastilles Crit’Air pour pouvoir circuler dans les grandes agglomérations françaises, la possession d’une certification favorable est importante pour pouvoir rouler avec votre véhicule même lors des pics de pollution.

En la matière, posséder un hybride constitue un avantage non négligeable. Pour connaître la catégorie dans laquelle s’insère votre futur hybride d’occasion, consultez le tableau ci-dessous :

  • Catégorie Crit’Air 1 : hybrides avec une date d’immatriculation après le 1er janvier 2011 (Normes Euro 5 et Euro 6)
  • Catégorie Crit’Air 2 : hybrides mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 (Norme Euro 4)
  • Catégorie Crit’Air 3 : hybrides mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 (Normes Euro 2 et Euro 3)

Convaincu ! Il est désormais temps de vous lancer à la recherche de votre hybride. Pour commencer, nous vous suggérons de consulter les offres d’hybrides d’occasion publiées sur Autosphere.fr.

Nous vous conseillons également de consulter notre articles 4 conseils qui vous aideront à trouver une belle affaire et à écarter les mauvaises surprises.


À propos de l'auteur

Pierre Marie Coupry

Pierre Marie Coupry

Commentaires