Blog auto > Conseils > Avez-vous pensé aux pneus hiver ?

Avez-vous pensé aux pneus hiver ?

Avez-vous pensé aux pneus hiver ?
24/11/2015

Avec un peu de retard, l’automne est finalement arrivé en France accompagné de premières gelées et chutes de neige. À partir de 7°, les pneus hiver sont vivement recommandés à défaut d’être obligatoires.

Par les temps qui courent, le débat sur l’obligation ou non de se chausser en gommes hivernales passera au second plan. Pour autant, les premières chutes de neige font ressortir le débat d’une obligation pour tous d’opter pour des gommes hiver aux premiers frimas.

Inutile de se comparer à l’Allemagne

La législation français brille par son absence. Rien n’oblige les automobilistes du pays à se chausser de pneus hiver contrairement à l’Estonie, la Finlande, la Lettonie, la Slovénie et la Suède. Ni même à tenir compte de certaines conditions comme en Allemagne, Autriche, Croatie, Luxembourg, Roumaine, Slovaquie et République Tchèque. Le fait est que ces pays sont bien plus à l’est et au nord de l’Europe que la France, avec un climat continental (été chaud, hiver froid) ou tout simplement proche du cercle arctique. Avec son climat tempéré, la France a la particularité d’offrir de forts contrastes climatiques en hiver. De la douceur sur la côte ouest et la Méditerranée (même si en entrant dans les terres, les températures peuvent vite chuter), des montagnes et même des rigueurs hivernales assez fortes à l’est.

Responsabilité individuelle

Si bien qu’une législation nationale sur les pneus hiver parait inappropriée chez nous. Comment imposer à un Brestois des pneus hiver quand les températures moyennes sont autour des 9° en décembre comme en janvier ? À l’inverse, les températures moyennes à Strasbourg sont négatives ou proches de l’être de novembre à février.Pour autant, selon l’équipementier Continental le taux d’équipements en France est de 10% (avec de fortes disparités d’une région à l’autre). Il est de 50% en Allemagne.

Le nerf de la guerre…

Impossible de dissocier la problématique des pneus hiver du coût. D’autant que la question pécuniaire ne se limite pas au pouvoir d’achat. Bien-sûr, un train de pneus hiver est un budget à intégrer : Plusieurs centaines d’euros pour 4 pneus hiver (en n’avoir que 2 ne sert à rien) auxquels il faut ajouter le montage et le stockage (même si certains garages le propose gratuitement). Mais il y a aussi la question de l’argent publique. Les embouteillages coutent cher à l’économie (ainsi qu’au climat) tandis que les épisodes neigeux demandent un surcroit de dépense des collectivités en sel (dont ne raffolent pas les nappes phréatiques) et engins de déneigement.

L’efficacité des pneus hiver dès 7°

Rappelons que les pneus hiver ont prouvé leur efficacité sur les chaussées dès une température positive de 7°. Ces gommes plus souples offrent une meilleure adhérence là où les gommes été se rigidifient. En terme de distance de freinage, à 90 km/h et à véhicule égal, ce sont 4 mètres d’économisés, soit plus ou moins la longueur d’une voiture.

En décembre il fait droit, il arrive même qu’il neige…

Petite comparaison entre pneus hiver et toutes saisons

Les pneus hiver, pour votre sécurité !


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires