Blog auto > Conseils > Contester ses PV, il y a une appli pour ça aussi

Contester ses PV, il y a une appli pour ça aussi

Contester ses PV, il y a une appli pour ça aussi
03/11/2015

Pour un PV de stationnement comme pour un retrait de point(s), l’application Flash Avocat vous propose un devis gratuit et personnalisé avant d’engager une éventuelle procédure.

Conflit salarial, mise en demeure, assignation ou contravention, l’application Flash Avocat est présentée comme une première mondiale. Et elle est française. Le principe est simple. En ce qui concerne les PV, il suffit de prendre en photo le document et l’envoyer à travers l’application accompagné de sa pièce d’identité. En quelques heures, un devis gratuit vous informe des possibilités de recours afin de faire annuler la contravention, ne pas avoir à payer l’amende et, le cas échéant, sauvegarder vos points.

L’application créée par Yohan Dehan et Allan Schinazi fait dans la transparence. Si procédure il y a, les tarifs forfaitaires sont indiqués. 20€ pour une amende de stationnement, 85€ pour un retrait de points, une suspension de permis… Autant dire que pour un simple PV de ticket horodateur non affiché, l’affaire ne sera pas rentable !

Comme raconté par Yohan Dehan au journal Le Parisien/Aujourd’hui en France, « il s’agit de démocratiser le recours à un avocat ». Le co-fondateur avance le nombre 1 000 utilisateurs depuis le lancement du service en juillet dernier. « Nombre de personnes sont désemparées face à leur contravention. Ils ont du mal à la déchiffrer. Les cases requête en exonération sont quasiment introuvables ».

Professionnels contre papier libre

L’idée est de faciliter l’accès à un avocat pour le commun des mortels. Si le devis suppose une contestation efficace, le plaignant sera représenté par un véritable cabinet d’avocat au-lieu de rédiger par lui-même une requête en exonération et qui peut se révéler inefficace. En ce sens, une simple contravention peut être classée sans suite, mais pour un dossier plus important, il faudra plaider devant le tribunal de police. C’est à ce moment là que la facture gonfle avec des honoraires compris « entre 300 et 1 000€ ». Il parait évident que l’objectif à terme du Yohan Dehan et son associé est de conquérir une nouvelle clientèle sur des procédures plus compliquées et sur « d’autres domaines du droit ».

Un avocat dans mon mobile

On aurait néanmoins tord de penser qu’il suffit de contester un PV pour obtenir gain de cause. Les requêtes seraient d’ailleurs rejetées dans 90% des cas. Pour autant, il est plutôt pratique, amusant et ludique de voir qu’un smartphone peut aussi servir à cela, même si l’exercice du droit reste une profession très réglementée.

Via Le Parisien/Aujourd'hui en France


À propos de l'auteur

Benjamin Philippe

Benjamin Philippe

L'auto, c'est une passion, ma passion ! Rédacteur du blog Autosphere, je partagerai avec vous l'actualité automobile, vous ferai rencontrer nos métiers. Une expérience automobile enrichie, c'est un partage ! Faîtes moi part de vos histoires, nous les mettrons en valeur ! La voiture de mes rêves ? Celle pour y loger toute ma famille et mon labrador ou celle purement égoïste ?

Commentaires